Le bien et le mal.

14/3/2010


Juste avant de me mettre au lit et en me couchant, je répète plusieurs fois avec intensité, que je désire transférer ma conscience dans le plan astral, ou dans tout autre plan susceptible de m’apporter des informations pour mon évolution. Je veux EVOLUER, que dois-je faire maintenant pour progresser encore et encore, que puis-je faire pour les autres aussi et les aider à se transformer ? Etc…

 

Dans le milieu de la nuit, je sens comme d’habitude que je ne rêve plus, que je suis dans l’état où il va m’arriver quelque chose, je lâche prise pour le vivre à fond, je ne veux plus de perturbations par mon mental ou que cela s’arrête trop vite.

A noter que depuis quelques temps, je ne passe plus par les phases de vibrations, d’ondes qui traversent le corps ou sonores, sans doute, comme je l’ai déjà lu quelque part, est-ce parce que je n’en ai plus besoin pour reconnaître l’état particulier qui diffère du rêve.

 

Je suis dans ce qui ressemble à l’intérieur d’une immense cathédrale, aux multiples étages tout autour, elle est très haute et majestueuse, et je plane au milieu. Je traque le Mal. Je tourbillonne, vole, et soudain l’aperçois qui ricane, il ressemble à un être humain, tout de noir vêtu,  un rictus aux lèvres démoniaque. Une fois détecté, je me lance à sa poursuite, je fais des signes de croix partout sur mon passage, autour de moi, sur mon trajet et je renforce mes protections en demandant à mes guides, mes protecteurs de me rendre invulnérable.

 

J’ai un briquet spécial à la main, et quand je l’approche enfin, je le brandis, et il en sort une flamme particulière qui le détruit. Il se consume. Je souffle enfin. Puis je le vois se reconstituer petit à petit, et continuer de me narguer en volant ici et là. Je recommence à me lancer à sa poursuite, et le même scénario se produit, on se cherche, on se talonne, on passe à travers les portes, les murs, on virevolte, on tournoie, en haut, en bas, de bas en haut, de haut en bas. Ces chasses et ces destructions se répètent plusieurs fois, mais à chaque fois un peu moins du Mal se reconstitue. Cela commence par 90% du corps seulement, puis 80%, puis 70% etc.…

A un moment, je me sens tellement fatiguée, que j’ai bien envie de faire cesser ces vols incessants, ces traques, mais j’ai aussi envie de voir où cela va me mener, et d’en savoir plus. Je n’ouvre donc qu’à demi mes yeux, puisque je n’ai qu’à demi envie que ça continue. Et là je vois des tourbillons nébuleux dorés, absolument magnifiques, et je ressens une impression de paix, un regain d’énergie pour continuer. Je referme les paupières.

 

Je remercie le Ciel, ma Source, mes Guides, mon Maître Intérieur,  tout en même temps que je continue donc ma lutte contre le Mal. Enfin, il semble qu’au bout de plusieurs batailles aériennes de ce genre, le peu qu’il restait de lui se consume, mais ne se renouvelle pas ! Je respire, je suis heureuse, et je soupire.

 

 Je vois alors apparaître devant moi, ce qui semble être un évêque, ou un pape, il se dirige vers moi et j’entends (par télépathie) qu’il veut que je le protège à mon tour. Un peu ébahie, que ce soit à moi, qu’il s’adresse, vu sa fonction, pour ce genre de choses, d’une main ferme, je fais le signe de croix avec mes doigts, sur son front, entre ses deux yeux. Je prends sa tête entre mes deux mains, et je lui donne de l’énergie. Il repart, apaisé.

Je suis émerveillée et stupéfaite de ce que je peux faire…ramener le calme chez les autres avec juste, une touche, un toucher de Divin.

Puis je m’élance en voletant vers le plus haut des balcons de l’édifice. Et là…je vois le Mal, métamorphosé, qui ne ricane plus, serein, détendu, bienheureux. Mais je conserve en moi, comme un zeste de méfiance. Il me dit : «Allez viens, viens avec moi, sautons ensemble, planons ensemble, rends-toi compte, ce sera certainement merveilleux qu’on vole ensemble, enlacés, avec chacun nos pouvoirs, la sensation va sûrement être magnifique, une sorte d’extase ».

 

Je suis hésitante, je crains une entourloupe, mais quelque chose me pousse quand même à lui faire confiance, et puis je me sens de nouveau si bien protégée, que je sais que rien ne peut m’arriver de toute façon, et je sais que je peux le vaincre ou me défaire de son emprise, au pire. Je tiens fort mon briquet, au cas où.

 

Alors je l’étreins, et nous nous précipitons dans le vide.

C’était extraordinaire, une descente en spirale, on toupillait sur nous-mêmes, doucement, comme si nous valsions en l’air, délicatement, en descendant graduellement, il avait une grande cape laiteuse, nuageuse, d’une lumière blanche, qui m’enveloppait et me procurait un bien-être incomparable. Nous ne faisions qu’un, nous ressentions comme un orgasme céleste. C’est une spirale d’amour, de paix, d’harmonie, de lumière. Je suis tellement bien, que je me surprends à dire : « Je t’aime ». Puis je précise : « Je t’aime tellement, quand tu n’es pas sous l’influence du Mal, veux-tu que nous nous engagions désormais à le combattre en permanence ensemble ? »

Un peu interloqué, mais stupéfait également de la paix qui l’envahit, je le sens lâcher prise totalement, lui aussi, et s’abandonner. L’Union est Parfaite !

 

Nous avons tous les deux une vision simultanée d’un Futur où la Paix sera ainsi, pour tous les êtres. Nous atterrissons. Nous ne voulons plus nous quitter, nous désunir. Nous sommes assis sur un banc, côte à côte, béats et souriants, en équilibre.

 

Des êtres s’approchent, attirés par la Lumière et le calme que nous dégageons.

Un enfant se dirige vers moi, et regarde mon briquet. Il est admiratif, comme hypnotisé par la flamme originale et remarquable qui en jaillit. Une lumière blanche et dorée. J’entends qu’il le désire.

Je lui tends…et lui signale que c’est à lui de prendre le relais.

 

Je me réveille d’un coup, en sueur, je dégouline de partout, mon lit est bouillant, mon cœur bat à je ne sais combien.

Je me suis levée, j’ai eu beau marcher sur du carrelage froid, toucher de l’eau froide etc…il m’a fallu une demi-heure pour récupérer une température et des battements de cœur normaux.



Joëlle  (reiyelle).

Category : Témoignages de visiteurs et beaux textes. | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |