Les âmes errantes.

21/11/2009


Elèvation
                                                                                                                                                            
Concernant l'aide aux âmes errantes, un membre d'un forum où je suis inscrit, m'a interpellé par cette question :

"Quant à Francis, tu sembles maîtriser une partie de ce monde. Cette maîtrise, est-ce une illusion ou est-ce réel ?"

Les âmes errantes, sont souvent des âmes jeunes (pas des âmes de jeunes) qui n'avaient pas encore élevé, dans leur dernière incarnation, leur niveau de conscience...leur niveau spirituel.
Donc séparées de leur corps charnel, elles ne réalisent pas encore leur nouvel état, ceci par ignorance donc mauvaise connaissance du système de l'évolution des âmes.
Si elles sont en errance, elles ne sont pas loin de s'élever à la Lumière, car ce plan particulier où elles stagnent n'offre aucune "distraction" (l'obscurité, le vide, le silence) contrairement aux plans du bas astral. D'ailleurs certaines âmes en errance, ne viennent pas automatiquement directement de notre plan, elles ont pu aussi évoluer du bas astral vers cette zone de l'errance...ceci par leur seule volonté de progresser, leur libre-arbitre.

Leur "rencontre" avec un passeur d'âmes, n'est qu'un petit coup de pouce qui est offert à certaines (les raisons ne sont connues qu'à Haut Niveau)...tout en sachant qu'elles ont toujours la possibilité de refuser cette aide (encore ce fameux libre-arbitre). J'ai rencontré deux cas (Zafaé et Raphaël) où je ne suis pas arrivé à convaincre ces âmes, mises sur ma route, d'atteindre ce plan libérateur :

http://astral.bloguez.com/astral/416071/Zafa-l-39-me-perdue-

http://astral.bloguez.com/astral/456691/Le-rendez-vous-manqu-de-Rapha-l-

Je pense qu'il fallait, par ces deux cas très différents, que j'apprenne que ne pas y arriver était aussi possible.

D'ailleurs le terme "d'âmes errantes" est large, j'ai eu affaire à deux types d'entités dites "errantes"....celles citées au début de cet article, c'est à dire des âmes qui se trouvent dans le noir, le vide et le silence (parfois même le froid) et qui sont en demande de lumière. En général ces dernières sont plutôt paniquées et il n'est pas très difficile de les aider à atteindre cette fameuse Lumière. Ce lieu particulier ressemble fort à ce tunnel obscur décrit par mon Ami de Lumière, le Gardien du plan.
Souvent, elles "voient" le passeur d'âmes comme un être de lumière venant à leur secours...alors que c'est simplement le fait d'avoir une conscience qui évolue dans un plan supérieur qui rend le "corps" de ce Serviteur incarné, lumineux à leurs yeux. Cette "vision" flatteuse est bien pratique pour mieux les convaincre...comme quoi Tout Est Parfait !

Les autres, tout comme les deux cas cités par les liens ci-dessus, Zafaé et Raphaël ou Isabelle (voir les articles : "le lit d'Isabelle" et "le bourreau") sont plutôt des âmes (ou entités) "fantômes", car elles stagnent dans notre environnement et il est beaucoup plus difficile de les convaincre de quitter ce plan pour aller dans celui de la Lumière. Contrairement aux premières qui n'ont plus aucun repère, elles se sont souvent données une raison de rester à nos cotés. J'en ai "rencontré" beaucoup qui se sentaient investies d'une mission de protection de leurs proches et qui s'étaient même données le titre "d'ange gardien".
Mon argument principal, pour les convaincre qu'elles ne sont pas au bon endroit pour apporter une aide ou même de bons conseils à leurs proches incarnés, est de leur faire remarquer l'inefficacité de leurs interventions, ce qu'elles reconnaissent volontiers...alors je leur explique qu'elles obtiendront un meilleur résultat en s'élevant dans le plan de la Lumière, pour ensuite appeler les êtres chers pendant leur sommeil profond. Je leur explique que de ce plan merveilleux (encore un petit coup d'argument de voyagiste), où le temps n'ai plus du tout le même que "chez nous", les 10-15 minutes de sommeil profond de leurs proches peuvent correspondre à une journée entière passée ensemble, ceci leur permettant de donner tous les bons conseils qu'elles ne sont pas arrivées à leur prodiguer ici bas.

Dans ces deux de figure, même si elles ne reçoivent pas l'aide d'un passeur d'âmes, elles s'élèveront quand même toutes seules vers la Lumière, par leur "mérite", leur volonté....ceci le moment venu.

Je ne "maîtrise" pas ces âmes errantes, je les domine (au sens noble de ce mot), c'est à dire que j'ai élevé, à travers mes incarnations, mon niveau de conscience au-dessus de ces plans de l'astral. On ne peut dominer un plan et ses locataires que si on a soi-même élevé sa propre conscience dans les plans au-dessus.
Ces jeunes âmes ressentent immédiatement cette "domination", cette Connaissance, cette crédibilité, cet amour, qui permettront de les convaincre de s'élever, de continuer à progresser vers le Haut.

Francis.

PS : Je n'emploie pas le terme "d'âme" dans un contexte religieux, je pourrai tout aussi bien dire entité ou même être désincarné.



Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 24-06-2011 à 12:12:19 :

Réponse à lovemada.

Non !  Tu communiques avec une âme qui s'amuse ou qui n'a pas atteint la Lumière (plan d'où on se réincarne).... donc qui est toujours ignorante si elle l'était déjà de son vivant.

Francis.

lovemada, le 24-06-2011 à 11:22:35 :

l'âme qui m'accompagne souhaite

sa réincarnation, elle me dit de tomber enceinte de lui!!!

est-ce possible?

 astral, le 27-04-2010 à 12:32:01 :

Réponse à Katkart.

Merci pour ce témoignage des plus émouvant.

Tu sais, la forme peut être différente pour chacun, mais le fond reste le même...

Ensuite, dans ce plan, nous restons un peu "prisonnier" de notre façon archaïque de communiquer et nous n'avons pas tous la même définition des mots.

Le résultat est là, c'est l'essence-ciel.

Francis

Katkar, le 27-04-2010 à 12:08:55 :

Bon... je ne m'habitue pas aux petits bonheurs de ces à propos!

Bonjour Francis. D'abord, tu ne réponds pas à la question initiale ;-) Alors? réalité ou illusion? Pour ma part, je répondrais ni l'un ni l'autre, mais Foi, peut être... Bon, ce que tu dis, ça ne me va pas! Sauf que je compte bien sur toi pour m'expliquer que oui mais non et le pourquoi du comment. Samedi soir, mon papa est mort. Il était très malade. Au début, j'avais essayé de lui transmettre de la lumière à distance pour le soigner et puis très vite, il m'avait dit stop. Ou du moins, la partie de lui avec laquelle je parlais m'avait demandé explicitement d'arrêter. Elle avait aussi dit qu'il avait quelque chose à faire et qu'ensuite, il souhaitait partir. Donc pour moi, depuis ce moment là, il n'y jamais eu le plus petit doute sur l'issue de la maladie et cette connexion avec lui m'y a beaucoup aidée. A la place des soins, j'ai envoyé de l'amour, pensé à lui avec tendresse et gratitude parce que lui et moi étions vraiment très proche, et ça a très bien fait l'affaire. Bref. Il est mort samedi soir après trois jours de lente agonie, de terreur et de refus. Tout le personnel soignant était stupéfait, ils ont rarement vu quelqu'un se battre autant pour vivre. Ce que je ne comprends pas très bien, vu ce que j'avais capté avant. Donc là, je voudrais que tu m'expliques, si tu le veux bien, les champs de conscience, les antagonismes entre les uns et les autres, peut être... Est-ce que l'un peut refuser ce que l'autre a déjà accepté et prévu? ou c'est moi qui me suis raconté des histoires... (illusion ou réalité? ;-) Sinon, plus précisément concernant ce que tu écris, ce n'est pas ce que j'ai vécu. Au moment où mon père est mort, je l'ai "vu", il était dans ce vide dont tu parles, un vide plutôt gris, et très limité, comme fermé et je voyais ce qui était mon père, il essayait de trouver une issue, très agité, avec quelque chose comme "mais non, je ne voulais pas ça, qu'est ce que je fais là?". Rage, incrédulité et incompréhension. Mais mon père n'était pas une jeune âme. Pas du tout. Donc par rapport à ce que tu expliques... Alors du coup, j'ai commandé à mes soeurs qui étaient là "dites lui de monter dans la lumière, dites lui qu'il pourra nous aider bien mieux, que tout est bien"... Je ne rapporte pas leurs mines ahuries! Et je ne sais même pas comment j'ai osé les enrôler! Mais j'étais dans une sorte d'extase très concentrée, à la fois ultra présente et complètement ailleurs. Néanmoins, elles ont immédiatement suivi. Tandis que moi, j'étais à la fois avec elle et ailleurs. J'avais déjà appelé pour lui depuis belle lurette et je savais toute la foule qui l'attendait, même les arbres du jardin étaient là, je leur avais parlé souvent et demandé de se joindre à nous au moment où l'on pouvait avoir besoin d'eux. J'ai parlé, encouragé et je l'ai vu, non, senti plutôt, oh, je sais pas, c'est difficile de mettre des mots sur des trucs comme ça, bref, c'est devenu plus lumineux, je l'ai vu se tourner vers la lumière et s'évaporer et je te jure que j'ai senti un immense bonheur. Mon papa venait de mourir, mais au niveau du coeur, côté poitrine et côté dos, j'ai senti physiquement une vague tellement douce et heureuse, une sorte aspiration, quelque chose comme ça... Bon, là encore, à ce sujet, ce n'est pas comme tu dis. D'abord, je ne crois pas vraiment avoir "élevé ma conscience dans des plans supérieurs", franchement pas et surtout, tu parles de "domination (au sens noble, d'accord, mais enfin...) connaissance, crédibilité"... Heuuu... Là, faut pas exagérer... En tout cas, je ne me reconnais pas tout à fait dans ce deif! Pour l'amour, ça, oui, d'accord. Encore que j'ai encore bien des trucs à nettoyer. Mais le reste... Je me sens responsable des gens, parce que j'ai la conscience de beaucoup de choses (réalité, illusion, foi?) mais domination -même noble - connaissance, crédibilité... Une grande soeur, ok, mais un maître... Faut pas pousser! Et pourtant, je l'ai fait passer. Alors passeurs d'âmes, c'est un peu pompeux pour moi, surtout que ce n'est pas une habitude! Et je ne suis pas sûre d'avoir très envie de faire l'hôtesse d'accueil et diriger tout ce petit monde vers les bons ascenseurs... Mais n'empêche, cette fois, je l'ai fait... Merci de mettre ce blog à la disposition des passants (et non pas des passeurs, on est bien d'accord?!), c'est bien de pouvoir à la fois te lire et partager.

 astral, le 08-12-2009 à 23:21:26 :

Réponse à MIREILLE B

Selon le dictionnaire : Personne qui se dit l'interprète des esprits.

Dans le langage courant : un ou une voyante.

Et pour moi :http://astral.bloguez.com/astral/416448/Les-m-diums-

Francis

MIREILLE B, le 08-12-2009 à 16:14:46 :

MEDIUM

Bonjour,

 

pouvez-vous me dire ce qu'est un Médium?

thomas !, le 21-11-2009 à 17:55:39 :

mais?!

Coucou Francis !

 

intéressant tout ça,

tu dis qu'ils sont en errances, mais pas dans le bas astral, pourtant c'est bien l'idée de l'endroit où ils se retrouvent normalement.

le corps énergétique se dissout et l'ego remonte dans l'astral, suivant son niveau de conscience il va soit réussir à remonter dans les hauts plans de l'astral direct genre tunnel lumineux, sinon il va stagner plus bas, on dit le bas astral mais c'est mitigé, suivant les cas, nan ?

à ce moment ils sont comme en stockage?, ou ils s'illusionnent et n'avance en rien?

avec en plus l'espace temps élastique, ils peuvent vraiment roder longtemps !

 

bisouuuus !

| Contact author |