Accepter et s'éveiller.

29/3/2009

                                                                                                                                                             
En écho à l'article proposé par mon ami Francis sur son blog : l'Acceptation...je propose à mon tour ma version de l'acceptation. Comme rien n'arrive par hasard, ce souvenir m'est revenu en mémoire, ne demandant qu'à s'exprimer ici.

Muriel

Je me souviens que je me promenais avec un groupe d'amis, nous nous dirigions vers la sortie d'un pré situé juste au-dessus de chez mes parents. Nous marchions parmi la foule, des groupes comme nous de plusieurs personnes. La terre était détrempée par la pluie et le jour commençait à décliner. Soudain, je vis à quelques mètres de nous, une personne s'enfoncer dans la boue jusqu'aux chevilles. Un ami l'aida à sortir extraire son pied et à peine fut-elle sortie d'affaire qu'une autre personne d'un groupe voisin s'enfonça elle jusqu'aux genoux, puis une autre encore jusqu'aux hanches ! A peine ai-je eu le temps de comprendre ce qui m'arrivait qu'à mon tour je fus happée par le sol et en un éclair je disparus dans cette boue dont j'eus à peine le temps de la voir se refermer au dessus de ma tête alors qu'une main se tendait vers moi pour me porter secour, en vain.

Alors commença une lente descente, inexorable, interminable, jusqu'à ce que je réalise que tout était perdu, fini, j'allais mourir. Après une courte période de panique à l'idée de l'impensable, inexplicablement je me sentis entrer dans un état de profonde intériorisation puis, d'acceptation. A cet  instant, je lâchai prise, abandonnai le combat pour accueillir la mort. Mon heure était venue et j'acceptai de vivre cette transition pleinement, avec sérénité.

Je me réveillai à cet instant, avec le souvenir de cet état de paix et je réalisai que je venais de mourir à moi-même, je venais de vivre le passage primordial qui précède la mort, autre passage primordial, comme une initiation, à moins qu'il ne se soit agit d'une réminiscence d'une vie antérieure...

Jamais je n'avais vécu une telle expérience au cours d'un rêve ! J'en fus bouleversée durant plusieurs jours et aujourd'hui encore, près de 20 ans plus tard ce souvenir est très vivace. Je demeure persuadée que même si j'ai vécu cette expérience pendant mon sommeil, les sensations éprouvées elles, était tout à fait authentiques. A croire que le rêve n'est autre qu'une autre forme de réalité, parallèle à celle de l'état éveillé. Mais ça, je le savais déjà...

Muriel Isabelle.

Category : Témoignages de visiteurs et beaux textes. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 17-04-2009 à 09:07:54 :

Les commentaires.

Coucou Muriel.

Je ne veux pas utiliser mon blog comme un forum...ce n'est pas le but et ton article n'appelle pas de commentaire particulier.....on le lit avec plaisir, à chacun de l'interpréter à sa façon.
Je laisse à mes visiteurs la possibilité de rajouter des commentaires.

Bises, Francis.

Muriel Isabelle, le 16-04-2009 à 23:46:18 :

Des news please...

Et bien mon ami, coucou ! Serais-tu parti faire un tour, besoin de vacances ??? Ok, j'espère que tout va bien... N'hésites pas à passer me rassurer. Bises bonne nuit, MI

| Contact author |