Une expérience nocturne.

5/3/2009

                                                                                                                                                             
Bonjour Francis,
 
Je tiens à te raconter ce qui m'est arrivé cette nuit, j'en suis pas encore revenue, et je te le dois pour partie, car en effet, tu m'as donné un jour une phrase tu sais, que j'avais bien ressentie m'être destinée et appropriée, et tu m'avais interpelée en me disant qu'il fallait maintenant que je fasse appel à ma partie divine. J'ai retravaillé sur mes chakras mais toujours en finissant par ta phrase, appelant ma partie divine à m'intégrer complètement etc...et je te joins le récit de ce qui m'est arrivé cette nuit, et il me ferait plaisir que tu me dises ce que tu en penses...je t'en remercie d'avance et t'embrasse.
 
Joëlle.

-----------------------------------------------------------------------------

 Nuit du 4 au 5 Mars 2009.

La veille et l’avant-veille, séance d’hypnose avec Eric, et de pendule avec Guy.
Avec l’un évoqué, un problème récurrent articulaire alors que tout va bien.
Avec l’autre une question sur un symbole : le "A" stylisé qui revient tout le temps dans mes visions, gravé dans une pierre.

Je suis endormie. Je rêve. D’un coup je sens que je change, je ne suis plus ni dans la réalité ni dans le rêve, sur une autre fréquence vibratoire, ni éveillée, ni endormie. Je suis derrière un bureau. Tout autour, s’entassent des foules de statues, statuettes, et autres de style égyptien, un vrai trésor. Sur le bureau, une seule statuette de forme rectangulaire, mais façon tiki polynésien. En bois foncé, deux gros yeux globuleux, une énorme bouche dans un sourire avec des dents. J'ai quelqu’un en face de moi, au milieu des trésors égyptiens. Je lui dis, "tu vois cette statuette devant moi, et bien, contre toute apparence, elle est égyptienne". La personne en face me rétorque rieuse, "tu vois bien que c’est impossible". Je lui réponds que si, et que je vais lui en donner la preuve et que cette statue, elle, a contrario de toutes les autres entassées ici et là, me parle. Là, je m’adresse droit dans les yeux globuleux de la statue, et lui demande "es-tu Imotep ?" Rien ne se passe, rien ne bouge. Je m’adresse de nouveau à elle "es-tu Amenoteph ?" et là, la statue se divise en deux, sa tête se tourne vers moi, et nous entendons "oui c’est bien moi", et là, nous ressentons un frisson, une chair de poule, les fameuses vibrations qui arrivent lorsqu’on est connecté à l’Univers, et en diapason.
Reconnaissance instantanée, de ce qu’il est, de ce que je sais dorénavant "être ma partie supérieure, divine, une réincarnation ?" En tout cas, il fait partie de moi, on se connaît, d’une certaine façon, il est moi ou mon protecteur.
Là je sens être dans une autre dimension encore, une autre fréquence vibratoire.
Puis c’est la statuette qui se met soudain derrière le bureau, comme un médecin qui donne un consultation, et je suis sa patiente. Le reste disparaît. Je lui explique que je sens que quelque chose ne va pas dans mon corps, alors que tout va bien dans mon esprit, et que j’aurais bien besoin d’un nettoyage, de réflexologie ou de quelque chose dans mes autres corps que physiques, mais que je ne sais que faire ni à qui m’adresser, et je lui demande s’il peut faire quelque chose pour moi. Bien entendu, j’ai à peine terminé ma question, qu’il sait déjà la fin, et me répond immédiatement. Comme les témoignages que j’ai pu lire, comme mon vécu, je sens qu’il sait déjà tout de moi, passé, présent, avenir, qu’il lit en moi, et que je n’ai pas besoin de rien détailler, ni de finir mes phrases, nous conversons/dialoguons autrement que par la parole, en bien plus vite que la pensée, comme les messages que je peux recevoir parfois de mon ange gardien. Il me répond "oui, je peux faire quelque chose pour toi".
Je rajoute alors une question "et pour le fait que je n’arrive pas à perdre mes quelques kilos excédentaires, alors que je ne mange pas grand-chose", bien entendu, à peine la phrase terminée, la réponse fuse, et il arbore alors un sourire à demi-amusé en me disant :
"quand tu auras fini de jongler d’un régime à un autre, en ne faisant que de petits écarts minimes selon toi, en adoptant une alimentation saine et régulière, sans écarts, alors tu maigriras naturellement".
Puis il m’installe sur une table, je suis nue, simplement revêtue d’une blouse de papier blanc, et je me demande même comment j’ai pu l’enfiler, il n’y a pas de bouton, ni d’ouverture. Je le vois prendre un vieux récipient de terre, genre mortier, et y écraser une pâte noire gluante, épaisse et collante, me voyant le fixer bizarrement, de nouveau amusé, il me demande si je veux en savoir la composition. Je refuse aussitôt, pressentant, que cela n’a pas d’ importance, et que je ne comprendrais pas certains ingrédients.
Il amène un genre de potence à perfusion très simplifiée, avec un rectangle au lieu de la poche à perfusion, où il met sa mixture.
Il place le tout, au milieu de mon corps, au-dessus, mais ne me relie à ce récipient par aucun tuyau, la mixture est au-dessus de mon corps sans rien toucher.
Il me prévient : "je t’avertis, cela risque d’être un peu désagréable et douloureux".
Et là je le supplie "oh non s’il te plaît, j’ai déjà tellement souffert à tous les niveaux, ne peux-tu adoucir ce qui pourrait se produire".
Lui : "d’accord, je peux te mettre dans un état proche du sommeil".
Et là il commence des passes magnétiques au-dessus de moi, et je me sens sombrer dans un autre état, proche du sommeil, mais consciente de ce qui se passe, comme anesthésiée légèrement. Je vois ses yeux se mettre à étinceler et je vois des ronds tourner dans ses yeux, qui sont bleu-nuit, mêlés de vert-nuit, en fait un mélange de nuit lactée, avec un peu de vert-bleuté, tout scintille, vibre et tourne comme les chakras.
A noter que dans nos échanges, je me sens complètement maître de mes pensées et demandes, je les prévois comme quand on parle normalement, et que je sais et sens bien que lui, est extérieur, que je n’ai aucun contrôle et je ne peux être l’auteur de ses paroles. J’ai la confirmation et la conviction intimes qu’il fait partie de moi, mais a son "être", et qu’il m’apprend, qu’il me soigne.
Ce n’est pas moi, même s’il fait partie de moi.

Bref, je sens que quelque chose d’incroyable se produit alors, que je vais essayer de décrire.
Je me sens traversée longuement, de la tête aux pieds, par une onde vibratoire, qui ondule de façon un peu sinusoïdale, comme une vague puissante, une onde, qui ondule, vibre fortement et a même un son genre IRM, qui me secoue de spasmes, au fur et à mesure qu’elle traverse mon corps, tout en profondeur. Tout y passe, le squelette, les organes, mes différents corps.
Comme si je passais sous un rouleau compresseur, doucement, mais qui ne m’écrase pas, j’en sens le poids au fur et à mesure qu’il passe, mais il me nettoie, range ce qu’il trouve, s’attardant là où ce n’est pas "en ordre".
Lorsque l’onde arrive au ventre, je suis prise d’une douleur violente à gauche, et je mets mes mains sur le côté gauche, sous le cœur, comme si l’organe présent là, dessous, était sorti, et que l’onde travaillait à le ranger dans son emplacement, d’ailleurs je le sens dépasser de mon corps, et je le sens se ranger doucement, c’est très désagréable et un peu douloureux. Une pensée m’assaille alors "tiens j’ai toujours pensé que pendant ma première césarienne, on m’avait mal remis un organe"…Puis je l’entends me dire, "c’est fini".. et je suis conduite dans une salle de convalescence, où je rencontre plein d’êtres, qui viennent de subir la même chose que moi, ils s’approchent tous de moi, et je sens qu’ils lisent en moi, et soupirent, Wouah !!! ce qu’elle a souffert, moi je suis soignée pour un nodule dans la gorge, et moi etc. et moi etc...un brouhaha de pensées/paroles qui fusent. Puis on entend, stopppppppp !!! comme pour faire taire ces voix, et je suis conduite vers la sortie…et là, je vois mes deux grand-mères, qui mettent leur sacs à main, manteaux, et s’en vont, je saisis au vol, de façon lointaine, un genre de pensée "on l’a bien veillée, c’est fini, on peut partir, et elles me disent au revoir, leur travail de veille est terminé.
On me dit d’ouvrir les yeux, je les ouvre vraiment, je me retrouve allongée sur le dos, comme j’étais sur la table, apaisée, allégée, secouée, mais consciente que quelque chose d’extraordinaire, d’indescriptible vient de se passer. J’ai vraiment subi un soin, un nettoyage, un rangement, …Je suis émerveillée. Je me sens bien, réparée, je n’ai mal nulle part.

Cette journée, je suis encore sous l’emprise du choc émotif, je me demande si le fait que je sois tout le temps attirée comme un aimant par tout ce qui est égyptien a un rapport avec tout ça, et soudain, un éclaircissement m’arrive, moi qui voyais un "A" tout le temps, je suis sûre maintenant que ça a un lien avec Amenoteph, c’était un signe qu’il allait arriver…cette découverte me remplit d’une joie indescriptible et d’une confirmation intérieure.

Joëlle.

----------------------------------------------------------------------

Akhenaton

La vache ! je viens de pousser un cri, je suis tombée sur une photo de Akhenaton qui est aussi Amenoteph, et je vois exactement ce qui revenait dans mes rêves, le fameux "A" gravé, même pierre, même couleur touttttttttttt, ptinnnnnnnnnnn.... regarde dans sa tignasse à droite j'en suis toute retournée !!!...Cette partie de droite revenait sans cesse dans mes visions, et je ne savais d'où ça venait !!!!!!!!!!

A noter aussi que je me suis dit, que cela avait dû avoir un retentissement sur mon aura ou mes autres corps subtils, alors j’ai observé mon éthérique, il a minimum doublé voir triplé en épaisseur, de 1cm et demi environ il faisait ce midi presque dix cm de large, et est plus vif, plus étincelant…

 
C'est bizarre je suis toute émue à l'intérieur de moi, depuis cette nuit...toute bizarre...


Bises, Joëlle.



Category : Témoignages de visiteurs et beaux textes. | Write a comment | Print

Comments

reiyelle, le 05-03-2009 à 12:30:14 :

suite

Bien entendu, je suis dans un état second, émotive au plus profond de mon être depuis ce matin, et j'ai décidé de regarder dans mon aura ou mon éthérique ce qui aurait pu changer depuis ce "nettoyage" vibratoire. J'ai constaté à mon gd étonnement, que l'éthérique était passé d'environ un cm et demi d'épaisseur à presque 10 cm, et qu'il scintille beaucoup plus!Je ne sais si cela va durer, je vérifierai... J'ai évidemment fouillé ce que l'on sait de sa vie, et j'ai constaté, frissons à venir de plus, que tout comme moi, il souffrait de problèmes articulaires, d'une instabilité cervicale, et de spondylolithésis, j'ai des problèmes de spondylartrite pas bien identifiés, d'ailleurs du coup...je sens..;rires que je vais retourner voir mon rhumato, il avait une scoliose tout comme moi, et comble du tout, apparemment souffrait d'une disgrâce physique au visage due à une maladie rare, une anomalie des cellules musculaires, j'ai vécu les mêmes disgrâces, heureusement atténuées ce jour grâce à la chirurgie esthétique, suite à un cancer rare des cellules musculaires du visage. Cela laisse interrogatif, n'est-ce pas ???

| Contact author |