Ma première expérience concrète avec un esprit.

9/12/2008

                                                                                                                                                              
Récit d'Ayaël.

Ce que je vais raconter ici est un fait récent...et ma vraie première expérience avec un esprit ( de manière active...c'est à dire que je ne me suis pas contenté de le voir ).
J'étais apparemment endormie...mais tout était vraiment trop net, trop réel...Et ça n'avait rien d'un univers onirique. Je voyais ma chambre éclairée seulement par la faible luminosité du couloir, et de la veilleuse du couloir. Tout était calme et tranquille, pas un bruit. Puis soudain mon sang se glace...je vois apparaître une orbe assez grande de couleur blanche et mauve qui vient sans cesse faire le même circuit. Elle arrivait au coin de ma chambre avançait un peu et repartait dans le salon en longeant le mur. Je ne me rappelle plus comment mais j'ai reconnu mon père (il est vivant), de qui d'ailleurs...je l'ai appris, je tiens mon don de voir les esprits. Je savais par mon ange gardien, que pour me protéger il avait cadenassé ce don chez moi quand j'étais petite...pour me protéger. Et avant ce moment j'avais bien vu quelques esprits...mais souvent dans mes rêves.

Depuis quelques temps pourtant j'entendais des voix, de timbres et de tons différents...qui pouvaient même parler dans des langues étrangères. Des pans de conversation par ci par là...et je ressentais beaucoup mieux les esprits qu'avant.

J'avais depuis un moment la sensation que mon père avait décidé de décadenasser mes dons en quelque sorte, et de me transmettre cela. Il avait d'ailleurs été fort malade, et avait failli mourir...de plus cela faisait des années que je ne l'avais pas vu. Je porte le nom de mon beau père que je considère d'ailleurs comme un père aussi. Mon père, pour information, n'a jamais vécu avec ma mère et moi, mais je le voyais des fois.

Et là cette nuit, je le voyais (avec un corps astral ??!!) qui venait me rendre visite. Puis à sa seconde ronde, comme un prof qui enseigne sa première leçon à un élève...il est revenu accompagné de ma "première mission" si j'ose dire.
Il est revenu avec un esprit...je ne voyais de lui qu'une sorte de brouillard, et il me faisait peur.

J'ai tenté de garder mon sang froid, parce qu'un mort n'est pas un phénomène de foire...c'est un être qui a été parmi nous un jour, et qui pense, qui aime, qui a peur. Il parlait par saccades et disait continuellement qu'il fallait appeler l'assitante sociale. Il avait l'air d'avoir subit un traumatisme...ou d'être mort si vite qu'il ne s'en était pas encore rendu compte.
J'ai commencé à lui parler en lui demandant son nom, mais il était trop secoué pour me répondre. Je lui ai parlé en lui disant que sans doute des gens chers l'attendaient de l'autre côté, et que ses proches seraient apaisés de le savoir en paix. Je voulais le convaincre d'aller vers la lumière...il m'a écoutée sans me répondre...et s'est un peu éloigné.

Je me souviens que pour l'entendre je devais coller mon oreille contre une espèce de souffle...mais sans faire exprès il me faisait mal en parlant. Sa voix était comme un souffle brûlant qui me faisait horriblement mal à l'oreille. Quand il s'est éloigné j'ai cru que il ne m'avait pas écoutée...et que j'avais échoué.

Et soudain j'ai vu très vaguement une sorte de gouffre un peu doré au dessus de sa forme indistincte...il a levé ce qui semblait être sa tête vers cette dernière...et a été happé par la lumière.

Je me suis alors "réveillée"...mais plus qu'étrange, je n'avais, en fait jamais fermé l'oeil.  Mes yeux étaient demeurés ouverts.

Perplexe, et aussi émue je me suis levée, et j'ai refais le trajet que mon père avait fait (l'orbe du début), et là j'ai eu un frisson...je sentais sa trace énergétique. Je me suis rendue compte que en passant dans mon salon il était passé devant la cage de mon lapin.

Sachant qu'il était sensible à ces choses je suis allée voir un peu inquiète. Grand bien m'en a pris ! Il était dans un coin de sa cage, aplati, couinant de peur, et ses intestins avaient lâché sous l'émotion. Quand il m'a vu (il a l'habitude de mes apparitions nocturnes), il a paru soulagé. J'ai mis dix minutes à le calmer

Et je précise que, l'oreille que j'avais collée contre le souffle du fantôme, me faisait horriblement mal.

Ayaël.

Category : Témoignages de visiteurs et beaux textes. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 22-12-2008 à 07:10:13 :

Commentaire sans titre

Merci Septico....excellent et instructif commentaire d'un homme qui a une expérience spirituelle certaine. Un éveillé devenant un éveilleur, je pense que vous devez rencontrer, comme par hasard, beaucoup d'élèves potentiels.

Je n'ai pas le "don" de voir les auras....j'ai redécouvert cette possibilité, à portée de tous, de voir surtout l'aura du corps énergétique. Je n'utilise jamais les  mots "don" ou "faculté".....plus simplement "possibilité".

Il y a dans les hommes politiques, tout comme dans chaque profession, des bons et des mauvais....je ne les mets pas tous dans le même sac, comme le font beaucoup de gars à l'heure de l'apéro au comptoir du café du commerce.....les mêmes qui refont les matchs de foot et le monde.

On peut me contacter à partir de mon site sur les monnaies impériales romaines.

Cordialement, Francis.

sceptico, le 22-12-2008 à 06:09:56 :

les esprits

Bonjour Maitre Francis 

Dommage que vous n'ayez pas d'email alors je poste en commentaires

Je suis tombé par hasard sur votre blog.

BRAVO, vous avez cette qualité d’écrire clairement, simplement et en plus avec humour ce qui est rare sur la toile et encore plus rare dans les sites dits "ésotériques" où le blabla charabia pompeux est roi !

Vous semblez être un adepte du "channelling" ce qui n’est rien d’autre que le bon vieux "spiritisme" des années 1900 remis au gout du jour sous un autre nom (le channelling) et sur lequel je reste assez sceptique.

A mon humble avis, ces "entités" qui s'expriment sont des "coques mentales" qui restent en suspension dans les plans sentimental (astral) et mental et non pas des âmes désincarnées. Ces entités (esprits, égrégores …) proviennent soit de votre mental ou du mental collectif et prennent toujours le "masque" du bien pour mieux vous égarer.

Enfin c’est mon opinion.

Avec ces entités, esprits ou tout autre nom découvrant à marée basse, notre monde matériel c’est toujours la même chanson : épreuves et souffrances pour évoluer au travers de centaines voire de milliers de réincarnations. Ouah que c’est flippant de savoir que l’on va souffrir durant des milliers d’existences !

Qui a pu concevoir un plan si machiavélique ? Le Big Boss ?

Alors il est pas si gentil que ça, il doit même être un peu sadique sur les bords !

Alors que dans l’autre monde (celui qui est non manifesté) tout est lumière et amour. Bizarre non ?

N’y aurait-il pas un gros, gros BUG dans la création ou plutôt deux créations distinctes comme l’affirmait les gnostiques et les cathares : Un monde matériel mauvais par essence création du démiurge et le monde divin celui du "big boss" ????

Je vous cite : Les quatre étapes de l'âme.

L'âme enfant dit : "moi seulement", elle éprouve de l'agressivité pour son prochain.
L'âme adolescente dit : "moi et les autres", elle est indifférente à son prochain.
L'âme adulte dit : "les autres et moi", elle ressent du respect pour son prochain.
La vieille âme dit : "les autres seulement", elle est Amour inconditionnel pour son prochain
.

Pertinent ! Seulement avec les âmes et la réincarnation il y a un gros problème (encore un !) Quid de la première réincarnation et qu’y avait-il avant ? ? ?

Deuxio : on est de plus en plus nombreux donc on évolue pas ? ? ? ? Ou pour le moins, la grande majorité de l’humanité devrait être arrivée au stade quatre de votre classification alors que force est de constater qu’on est presque tous restés au stade UN : L (moi je pense etre au stade deux presque trois !) L’enfer c’est les autres comme disait Sartre J

A part ça, j’ai eu plusieurs fois l’occasion de connaître l’éveil de kundalini (à ne surtout pas confondre avec le voyage dit "astral") vers la même époque que vous (1993) mais maintenant c’est malheureusement fini à cause de médicaments que je suis obligé de prendre pour dormir comme du rivotril pour ne plus entendre un satané acouphène de l’oreille gauche.

J’ai vu la lumière resplendissante qui n’éblouit pas, j’ai entendu le bourdonnement d’abeilles si caractéristique dans la région du cervelet etc, etc.

Mais je n’ai pas vu de proches disparus, ni d’anges, ni de guides, ni d’êtres lumineux ??? JUSTE de la lumière et pas n’importe quelle lumière, une lumière de pur AMOUR indeible en langage humain.

Je suis tout à fait d’accord avec Eckart Tolle (l’auteur du pouvoir du moment présent) qui écrit qu’il n’y a rien à dire sur le monde non manifesté pour la simple et bonne raison qu’il n’a pas de contenu !!!

Déduction : ces entités, esprits, anges, guides …. qui parlent ou écrivent ne proviennent pas de ce monde non manifesté de lumière et de pur amour CQFD J

Par contre vous avez raison, nous avons tous un MI (moi intérieur, moi spirituel …) moi j’appelle cela : La GRANDE FORCE qui est capable d’autoguérison et de plein d’autres miracles et elle provient de l’intérieur et surtout pas de l’extérieur.

Cordialement.

 

Suggestion pour un futur post : Puisque vous avez le don de voir les auras il serait intéressant que vous décriviez les auras des principaux leaders politiques ce serait vraiment instructif.

jasmine86, le 16-12-2008 à 06:56:47 :

Francis

Bonjour, Francis.

Je vous ai déjà écris, une fois, sur le forum "les expérienceurs" à propos de l'écriture automatique....

Vous parlez de votre ami Jacquot en disant qu'il est une source de connaissances inépuisable... Je pourrai dire la même chose de vous car je ne me lasse pas de vous lire et j'en apprends tous les jours avec vos expériences, sur le monde astral et la spiritualité. J'aimerais bien vous laisser mes coordonnées (mail) pour rester en contact direct pour des questions quelconques sur ce domaine qui me passionne tant...

J'aimerais vous raconter une petite "histoire" et vous me direz ce que vous en pensez, mais je ne sais pas où vous la poster.

Merci du fond du coeur pour ce blog.

 

Aziza

| Contact author |