Le drame de Valérie.

7/12/2008

                                                                                                                                                              
La maman de Valérie, une jeune fille de 16 ans qui était devenue un vrai "légume", à la suite d'une tentative de suicide manquée, m'a demandé si je pouvais aller la voir dans le centre de grand handicapé qui l'accueillait.

J'y suis donc allé et mon émotion, vous vous en doutez, fut très forte en face de cette jeune âme complètement inerte et sanglée dans son fauteuil. Elle a accompli ce geste terrible en se tirant une balle de 22 long rifle dans la tête et de ce fait a perdu toutes ses facultés motrices et intellectuelles.

Je lui ai pris la main et j'ai tenté d'établir un "monologue" silencieux, n'ayant pas osé ma faire accompagner par Sylvie, mon "canal" de cette période.

Que lui dire....pas grand chose bien sûr, alors je lui ai parlé de la suite de la vie, du plan de Lumière et je lui ai raconté silencieusement, avec une multitude de détails, mon séjour dans le plan mental (article), je lui ai aussi narré ma première rencontre avec mon Ami de Lumière le Gardien du plan (article).
J'ai essayé, au cours de cette communication télépathique, de l'instruire à travers quelques une de mes expériences touchant à la suite de la Vie.... de sa pauvre vie.

Trois jours après, j'ai tenté de prendre contact avec elle, ceci en écriture automatique. La communication fut instantanée et assez pénible à mon canal qui passa très vite en "mode" verbal, c'est à dire que Valérie utilisa (avec sa permission) les cordes vocales de Sylvie. Ce fut tout d'abord douloureux pour cette dernière qui ressentait, légèrement décalée de son propre corps, toute les émotions de la jeune désespérée. Je fut obligé de prendre Sylvie dans mes bras et de la serrer très fort en lui envoyant toute mon énergie d'Amour, ce qui la calma lentement.
Quand le gros de nos émotions fut passé, Valérie nous raconta longuement son histoire et la raison de sa terrible décision.
Je ne vais pas, ici, vous donner les détails de ce drame familial (d'ailleurs, je n'ai pas utilisé son vrai prénom), mais sachez que des abus sexuel, d'un oncle très proche, en sont, entre autres, la cause.

Quand la jeune fille fut complètement apaisée par sa confession, je décidais de vérifier certains détails que je n'avais pas eu le temps, compte tenu de la vitesse d'incorporation de Valérie dans le corps de Sylvie, de contrôler. Je demandais donc à cette malheureuse âme, de me dire de quoi je lui avais parlé lors de ma visite dans le centre de rééducation. Elle s'exprima presque joyeusement et me raconta, à sa façon, deux de mes anecdotes, notamment mon séjour dans le plan mental. Inutile de vous dire que j'ai alors eu besoin d'attraper ma boite de mouchoirs en papier (des pleurs reviennent en vous narrant cette formidable expérience). A ma grande surprise ensuite elle m'a décrit et détaillé ma tenue vestimentaire de ce jour de rencontre.

Je précise que je n'avais, avant cette séance de communication, rien dévoilé à mon "canal".

Connaissant tous les détails, parfois sordides, du drame familial qui a poussé cette jeune fille au suicide, je fus obligé de garder le silence auprès des parents et des autorités....comment aurai-je pu dévoiler à ces dernières ma façon d'être au courant de la cause de ce geste irréparable ?

La maman qui avait pris contact avec moi et qui devait penser que j'allais "guérir" sa fille, ne me rappela plus....Tout est parfait, car je ne lui aurai rien révélé des confidences de Valérie.

J'ai longuement hésité à mettre par écrit cette expérience douloureuse, mais je pense que c'est une pierre de plus qui nous enseigne que nous habitons provisoirement un corps, mais que notre vraie réalité n'est pas ce "véhicule" éphémère.

Épilogue : Nous avons établi des "contacts" réguliers avec Valérie, ceci pendant environ deux mois et un jour ces communications se sont interrompues. Sur ces dernières "rencontres" j'ai anticipé en instruisant Valérie sur son prochain voyage vers la Lumière, de façon qu'elle ne devienne pas une âme errante de plus.

Francis.

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

Zazieg, le 20-02-2012 à 04:12:59 :

par hasard sur votre chemin

Bonjour, ou plutôt bonne nuit !

Merci pour ce blog où tout me parle...
J'ai besoin de vous poser une question.
Comment prodécer ("lapsus d'écriture", mais si parlant que je le laisse)
D'avance merci et à bientôt sans doute


| Contact author |