Hibernatus.

29/10/2008

                                                                                                                                                              
Au début de mes premières sorties dans ce plan, je ne m'éloignais jamais bien loin de mon corps physique, il m'arrivait même de rester allongé à coté à quelques centimètres.

Comme je maitrisais assez bien ces petits décalages, j'avais aussi constaté que lorsque je réintégrais mon corps physique il était toujours très froid et ceci malgré une bonne température de ma chambre.

Un jour, j'ai demandé à Octavie mon âme sœur de venir, au bout de 30 mn environ, vérifier au touché la température de mon corps et prendre à mon artère carotide ma pulsation cardiaque.

J'ai d'abords monté la température de la pièce à son maximum (presque insupportable), puis je me suis mis en méditation allongée, ceci après une longue hyperventilation. J'ai obtenu ce léger décalage qui m'a placé à 20 cm de mon corps matériel, Octavie est entrée....je me suis efforcé, de rester concentré et de ne pas regarder dans sa direction. Malgré cette petite distance, j'ai quand même perçu un léger contact qui s'est répercuté jusqu'à moi. Elle est repartie aussi discrètement qu'elle était venue.

Je me souviens bien m'être relevé et lorsque j'ai regardé en direction de mon corps physique, je l'ai réintégré aussitôt.

J'ai rejoins mon épouse qui m'a dit ceci : " Ton corps était glacé et ton cœur battait à environ 15-20 pulsations minute, il était en plus très faible....heureusement que tu m'avais prévenue de ces éventuelles "anomalies" sinon j'aurai appelé le SAMU.

Francis.

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

alex, le 11-12-2011 à 05:01:16 :

corps ralenti

ton corps doit se ralentir, c'est peut être comme sa que font les fakirs pour supporter certaines conditions

| Contact author |