La première "sortie" de Lynda.

19/10/2008

                                                                                                                                                              
Ma toute première sortie astral m'a terrifiée (Vous allez dire que j'ai peur de tout ? OUI, de tout ce que je ne peut pas contrôler). Donc, un soir ou ma fille qui était âgée de 4 ans a l'époque avait une méga fièvre, fallait donner la médication aux 4 hrs, donc 22 h, je donne la dose et je vais me coucher, prochaine dose 2 h du matin, j'ai qu'un seul réveil et mon époux a l'époque avait mis la sonnerie pour 6 h, pour le boulot et il ne voulait pas que je le mettre a 2 h puis remettre a 6 h, il avait peur que j'oublie, donc je me couche assez stressée et inquiète.

Puis dans la nuit, j'ai une sensation bizarre, elle ne provenait pas de mon corps, mais de ma tête et au même moment, je me sent léviter, je ressens le détachement, j'ai immédiatement compris ce qui m'arrivait, puis ben, j'ai paniquée, et j'ai réintégrée mon corps, quelques secondes plus tard, le processus recommence je lévite un peu plus haut et encore la peur, tout reprend sa place, immédiatement après ça recommence, mais encore plus haut, et je me souviens de m'être dit : Pas de panique, tu sais ce qui t'arrive...

Hop là, cela s'est fait tout en douceur un peu comme quand tu apprends a faire du vélo, quand tu l'as, ça y va tout seul. Et la, je vois mon corps allongé sur le dos, inerte et sa vue ne m'a aucunement dérangé, pas une fois je me suis questionnée a savoir si j'étais morte, j'étais au plafond et je regardais aux alentours, cette sensation de légèreté m'a beaucoup impressionnée, puis j'ai pensé a ma fille et hop par magie, je me dirige vers sa chambre, juste en face de la mienne et quand j'ai vu la cloison du mur, sur le moment je me suis dit : merde, ça va faire mal, mais non, j'ai passé au travers comme si c'était un voile. Je me déplaçais par la pensée, j'ai traversée la cloison du mur de sa chambre et je l'ai vu, elle dormait couchée sur le côté, lentement je me suis approchée et je suis descendue jusqu'à son niveau, j'étais assise sur son épaule et j'ai pensé : Cela ne lui fera pas mal. J'ai vérifiée sa fièvre, elle n'en faisait plus, rassurée sur son état, j'ai refait le chemin inverse jusqu'a mon corps et encore une fois, tout s'est fait en douceur, aussitôt les deux parties rattachées, je me suis réveillée, et au même moment mon mari se réveille et me dit : Tu as sursauté, tu as fait un cauchemar ? Non, du tout, il me dit : Tiens, il est 2 h, tu devrais aller voir Rox. Non, elle va bien. Comment tu le sais ? Je viens à l'instant d'aller vérifier.

Je me suis rendormie réconfortée, rassurée.

J'ai fais des voyages astraux, non provoqués, et ce qui m'a le plus étonnée, c'est de constater que je conservais toutes mes facultés, j'entendais, je voyais, je pensais, j'avais tout mes souvenirs intactes, mais tout cela sans mon corps et sans les organes qui servent habituellement a toutes ces fonctions.

Le pire était la matière, ma surprise de réaliser en traversant la cloison du mur de ma chambre que cela n'avait pas fait mal, que tout s'était passé comme si j'avais traversé un voile, et au retour de réalisé que mon corps était lourd, mais tellement lourd, mes 53 kilos me paraissaient 200 kilos.

Lynda.


Category : Témoignages de visiteurs et beaux textes. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 01-04-2011 à 10:04:51 :

Réponse à l'Initié.

Merci pour cet intéressant et émouvant témoignage.

Bise, Francis.



l'initié, le 01-04-2011 à 07:55:26 :

sortie astral

Bonjour Francis.

à l'âge de 7 ans je suis passé par le pare brise ,et jai vue un pesonnage trés grand et sombre me sermoner " Que fais tu ici me dit il?" Derrière lui tout était noir, par la suite  j'ai fais d'horrible cauchemards je hurlais et ne voulais pas être seule la nuit. Ma grande tante me disait souvent " Mais a qui tu parle?" Elle me disait  tu parle à quelqu'un et je ne vois personne.( ceci j'usqu'a mes 10 ans). Vers mes 13 ans je rêvais de guillotine et je me réveillé juste avant que ma tête fût tranché, chaque fois que je rêvais j'étais un homme( rare où je suis une femme) et J'étais somnanbule ( m0n père me suivait) je parlais aussi trés vite comme si je recitais des incontation et dans une langue étrangère( ce sont les propos e mon père).Un jour j'ai voulu faire comme ma grand-mère du spiritisme (elle le faisait avec un guéridon) de mon côté je l'ai fais avec un verre en compagnie d'une amie, qu'elle bêtise n'ai je pas fais ,un coup trés fort du grenier nous avons entendus.Par la suite j'entendais un bébé pleurer,mon époux (qui est décedé) avait changer de comportement il était comme dans un etat second,jai retrouvé le frigidaire dans le couloir, le berger allemand ne voulait plus entrer a l'intérieur: Je suis aller voir un parapsycologue il ma conseillé de quitter la maison car nous étions Au camp militaire de Souge; Martignas sur Jalles vers Bordeaux, où lors de la première guerre mondiale ils y a eue des fosses communes où des soldats français et allemands et d'autres  nationnalité on étaient enterrés tous dans les même fosses.Mon Dieu ! si j'avais su mais a l'époque j'avais 25 ans et je ne savais rien ,jai joué a l'apprentis sorcier. En parlant de voyage astral je m'y refuse car j'ai lu le livre les Tanathaunautes de Bernard Weber et! j'avoue que je n'ai pas confiance en moi pour le moment, mais je vais vous raconter une histoire.

En 1992 je suis a Québec a l'hopital ,mon père 'etaient atteind du cancer des os (morphine etc...) mon père avait mal jai voulu lui faire des passe magnétique mais il a crier " Tu me brule" j'ai arrêtté , cette nuit la s'était mon tour de veillé sur mon père ,je me suis endormi au matin je vois mon père rayonnant et souriant et moi j'étais épuisé vidé je regarde mon père qui me sourit avec malice je lui dit" Papa "Inconsciament je savais que dans la nuit nous avions échangé nos véhicule nos corps. Le medecin nous as dit" ses os sont en bouillis son corps ne fonctionne plus seul son esprit s'accroche il faut qu'il accepte de quitté ce monde sinon ils se verra partir en décompositions, et malgrès tout il ne fairas que retarder ce qui sera" Mes soeur et mon frère on en a discuté personne voulait en parler a notre père alors je j'ai pris la décision de le faire et lui ai dis " Papa tu sais ce qu'il en est tu es un homme intélligent ,souvent tu ma parler que la terre est comme si on était au collège , et que la vie continue ,on évolue dans dautres sphères,d'autre niveaux, de plans et tant de chose ne ma tu pas dis ! même la réincarnation. Sil te plait va vers la lumière ils t'attendent et ne te retourne pas va papa" Je lui ai dis celà mais mon coeur saignais car c'est mon papa chérie ; il a même accepter de recevoir le prêtre et une semaine après il s'en ai aller Je n'ai pas eue le courage d'aller a ses obsèques  de voir son visage inanimé , jai eue peur de moi de tombé , le coeur arrêt. Mes soeur m'on en voulu  d'avoir dis a mon père de s'en aller et de n'être pas venue pour les obsèques: Le chakra du coeur est bien endommagé je pense que je mourrais d'un arrêt du coeur ,comme mon grand-père .

Ps: C'est un plaisir de vous lire je comprend car tout est clair et simple, j'apprends beaucoup en vous lisan .Merci!

Catherine.

| Contact author |