Le rendez-vous manqué de Raphaël.

17/9/2008

                                                                                                                                                              
Le jour où avec Sylvie, nous avons tenté en vain, à la Ciotat, en bord de mer, l'écriture automatique avec des dauphins * (je sais j'ai gardé mon âme d'enfant), une entité est intervenue pour nous demander, je cite : "Avez-vous vu Claire ???"



Suite, donc à cet interrogation complètement inattendue concernant la dit Claire, j'ai demandé à cette âme, qui elle était, que faisait-elle là, qui était Claire ? Etc.

"Je m'appelle Raphaël, excusez-moi de vous déranger, mais je cherche Claire une jeune et très jolie fille avec qui j'ai rendez-vous ici même."

Voici, résumée, l'histoire de Raphaël cette âme qui refusa de "monter" vers la Lumière. En 17 ans ce fut le second et dernier échec de mon "job" de passeur d'âme, le premier étant Zafaé, cet officiant de prête aztèque (lire "Zafaé l'âme perdue").

Raphaël avait donc un premier rendez-vous, sur cette plage de la Ciotat, avec Claire une jeune fille rencontrée quelques jours avant et dont il était tombé éperdument amoureux.

En s'y rendant en moto, il eut un accident mortel. Étant, apparemment, une âme jeune dans un corps jeune, il ne comprit pas vraiment ce qui venait de lui arriver si brutalement (cela me rappelle "Ghost", cet excellent film qui me fait verser une larme à chaque diffusion).
Il se rendit quand même au lieu de la future rencontre et attendit en vain sa bien aimée...

Étant, à cette époque, déjà un jeune apprentis "passeur d'âme", j'ai tenté, en vain, de l'élever vers la Lumière. Il m'a bien écouté et m'a dit ceci :"Merci Francis tu es gentil, tout ce que tu viens de me raconter, me servira peut être plus tard, mais pour l'instant j'attends Claire".

En réalité, il n'avait rien entendu, même pas l'annonce de sa mort, la chose importante pour lui, était de retrouver la jolie Claire.

Après cet apparent "échec", je demandais conseil à mon Ami de Lumière, le Gardien du plan.

"Francis, cette âme n'était pas en errance, donc pas prête pour nous rejoindre. Nous lui avons fait croiser exceptionnellement ton chemin, uniquement pour que tu apprennes la différence entre une âme errante et une âme de l'astral (moyen dans ce cas présent). L'enseignement que tu lui as donné, lui servira le moment venu, donc tout est parfait, ne regrette rien. Nous te remercions".

Francis.

*
Lire "Les dauphins ambassadeurs".

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 23-10-2008 à 10:17:28 :

Commentaire sans titre

Une âme errante est une âme qui se trouve dans une zone intermédiaire entre l'astral et le plan de Lumière. Elle est dans le noir et le silence, certaines m'ont dit avoir également froid. C'est une zone qui provoque la réflexion, celle qui va permettre à l'âme errante de s'élever par sa volonté, par son libre-arbitre. J'oserai dire, à travers mon expérience, que les âmes qui s'y trouvent sont mûres 

Cette obscurité fait rechercher la Lumière.

Maintenant si, là haut, on décide de donner un petit coup de pouce à certaines d'entre elles, ceci pour des raisons qui n'appartiennent qu'au Big Boss, les règles étant qu'il ne peut pas y avoir d'aide directe venant d'au-dessus....alors le "hasard" les mettra en contact avec un "passeur d'âmes" incarné dans le plan physique.

Francis.


Cyn, le 11-10-2008 à 15:35:50 :

Commentaire sans titre

Francis,
Peux-tu m'expliquer la différence entre une âme errante et une âme de l'astral ?
Merci

| Contact author |