Le rêve de Léo.

15/8/2008

                                                                                                                                                              
Nous étions, Sylvie et moi, en pleine séance d'écriture automatique quand Léo son mari rentra prématurément de son travail "J'ai la crève, je vais me coucher, à plus.", ce qu'il fit aussitôt.

Sylvie, que j'avais aidée à la suite d'un décès d'un de ses proches, était devenue mon canal pour d'autres interventions dans ce domaine de la "communication" (voir "lettres aux futurs parents").

Une idée surgit de nulle part me vint à l'esprit : "Et si nous essayons d'établir un contact avec Léo qui dort à coté ?"....Sylvie alla d'abord s'assurer que sa moitié était bien endormie. "Pas de problème, il ronfle comme un Boeing" me dit-elle. Le contact, à notre grande surprise, fut immédiat. Je posais quelques questions suggérées par Sylvie, ceci pour vérifier si nous avions bien affaire à Léo et à sa grande surprise il lui manifesta son amour simplement en le lui disant. Sylvie me confia que ce dernier, d'origine asiatique, était très pudique dans ce domaine. Ce comportement inattendu et très spontané la fit même douter de l'identité de notre interlocuteur. Décidément très inspiré ce jour, je demandais, alors, à mon ami assoupi, si il rêvait ? "Oui, je viens de faire un rêve très agréable. J'étais avec Christelle (enfant d'un premier mariage) dans notre piscine et nous avons fait un concours de plongeons, Christelle était très heureuse d'être avec moi".

Une heure plus tard, Léo réveillé, nous rejoignit et apparemment en bien meilleure forme, nous dit ceci "J'ai dormi comme un bébé, j'en avais bien besoin". Sans rien lui révéler de notre essai bien particulier, je lui ai alors demandé innocemment "Tu as fait de beau rêves ?"................"Oui j'ai rêvé de Christelle".

Sylvie essaya de dissimuler son émotion et lui demanda plus de détails. Léo nous raconta presque mots pour mots le même rêve narrait plus haut.

A partir de ce jour, j'ai compris qu'il était possible d'établir, par l'écriture automatique, un contact avec une personne endormie. J'ai d'ailleurs, par la suite, communiqué de la même façon avec des comateux (lire "Le coma de Nicole").

Francis

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |