Le départ de Lucienne.

6/8/2008

                                                                                                                                                              
Pendant, presque deux ans, je me suis occupé de Lucienne, une dame de 65 ans, qui a été mise sur ma route "par hasard".
Lucienne souffrait d'un cancer du sein qui avait démarré dans sa 24 ème année. Elle avait toujours refusé l'ablation et avait fait cinq récidives.
Découvrant cette femme complètement seule et dépressive, j'ai, étant jeune retraité, décidé de l'aider dans son difficile parcours. J'ai tenté plusieurs fois de lui parler de mes croyances et expériences, mais je sentais bien qu'elle m'écoutait uniquement pour me faire plaisir.
Avec humour, je lui ai expliqué que si elle partait avant moi, elle ne devrait pas traîner dans ce plan, mais monter rapidement vers la Lumière.
Voir mes articles sur ce sujet : "Ne te retournes pas" et "Vers la Lumière".

Elle entra dans un coma profond en décembre dernier. De l'avis du corps médical, son cœur étant solide et aucun autre organe vital atteint, ce dernier allait certainement durer au moins quelques semaines.

Le lendemain je lui rendis visite. Je me suis assis à coté d'elle, j'ai pris sa main et je lui ai longuement parlé de son futur parcours hors de son véhicule matériel. Je lui ai rappelé nos conversations sur ce délicat sujet, je lui ai demandé de quitter ce corps matériel devenu inutile, d'aller vers la Lumière sans se retourner, que de ce plan elle pourrait m'appeler pendant mon sommeil profond, que nous serons de nouveau réunis et que nous pourrons continuer nos longues discussions sur la nature et les animaux.
J'ai insisté (tout en sachant qu'elle gardait son libre-arbitre) jusqu'à la fin des visites du soir.

Lucienne a quitté ce plan quatre heures après, vers 1 h du matin.



Francis


Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

reiyelle, le 14-02-2009 à 11:37:59 :

re suite

Décidément, je dois remercier mon guide spirituel...
J'ai accompagné des malades en fin de vie.
J'ai été moi-même un instant de vie, la faucheuse rôdant, et j'ai vécu des expériences personnelles.
En tout cas...je suis certaine que notre vie sur terre, n'est qu'un petit passage,et qu'on perd trop de vue notre partie divine, notre lumière.
J'ai hâte que vous me répondiez pour commencer l'ouverture..si on peut dire sans présomption.

Cyn, le 08-08-2008 à 22:23:28 :

EMOTION

Je suis très sensible et je ne peux retenir mes larmes. Peut-être des larmes de joie pour Lucienne. 

| Contact author |