Les simples d'esprit.

8/7/2008

                                                                                                                                                              
L'objectif (la mission) d'une grande âme est d'instruire, d'aider les autres âmes à évoluer, à progresser, à s'élever.
Donc un handicapé mental n'est jamais une grande âme. Une grande âme  est toujours une belle âme, mais une belle âme n'est pas automatiquement une grande âme, nuance...
 
Je vais donc juste développer la question sur les "simples d'esprit".
 
Revenons d'abord sur cette traduction des évangiles. Ces derniers ne vont pas au ciel "à la droite du Père", ni même les enfants d'ailleurs. Dans ces corps handicapés ou jeunes, il y une entité éternelle qui fait son pèlerinage d'incarnation en incarnation et elle ira "à la droite du Père" uniquement lorsqu'elle sera devenue une grande âme et qu'elle aura terminé son parcours spirituel.
 
Mon père charnel, était très Catholique et étudiait les textes sacrés, en Français, en Anglais, en Allemand, en Latin et en Grec ancien. Avant de rentrer à la "Maison", à 64 ans, il avait commencé à étudier l'hébreu pour compléter sa compréhension de la bible et des évangiles. Il me parlait souvent des différentes interprétations des textes, selon les langues, les traductions et mêmes des différences entre des traducteurs d'une même langue, donc...
Ensuite il m'a expliqué les intérêts des différentes "églises", à interpréter de telle ou telle façon, une phrase, une parabole.
 
Si on a adopté la doctrine, de la réincarnation et du karma (loi de cause à effet), qui est la seule à donner un sens logique à la Vie, on comprend que les "simples en Esprit" (simplicité du cœur du comportement, surtout vis à vis de son prochain), ne sont pas des "simples d'esprit" (handicapés).
 
J'aime et j'essaie d'appliquer les enseignements de Maître Jésus, mais je ne suis plus dans aucune religion, je suis un spiritualiste qui étudie les enseignements de tous les grands Initiés. Un spiritualiste qui veut évoluer, ne borne pas sa réflexion au seul enseignement d'une église, il ne met pas de frontière, par un dogme quelconque, à sa recherche.
 
Pour moi Jésus était un fils de Dieu et non un Dieu ou même l'unique fils de Dieu. L'a-t-il seulement revendiqué d'être "le", la traduction exacte n'était-elle pas "un" ???. Nous sommes tous des enfants du big Boss.
Il aurait également dit "Ne faites pas, de mon enseignement, une nouvelle religion". Je le ressens comme un Grand Frère et je lui voue une affection sans borne, pour moi c'est le Maitre de l'Amour, au même titre que Bouddha était le Maitre de la Sagesse etc.
Je trouve que chaque grand Initié avait, en quelque sorte une spécialité (humour).
 
J'ai rencontré, en pleine nature, Fabien un jeune handicapé mental. Je suis devenu pour ce dernier un professeur en détection de vieilles monnaies et nous parcourons, une à deux fois par semaine, les vignes de notre région. Sa joie d'être avec moi m'apporte un bonheur nouveau que je ne connaissais pas et silencieusement je remercie son être profond de l'avoir mis sur mon chemin.
 
J'aime aussi à répéter que nous habitons un corps mais que nous ne sommes pas ce corps. Et pour terminer, n'oubliez jamais que le hasard, la chance et son contraire, la malchance, n'existent pas vraiment puisque tout est parfait.
 
Francis.

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

aurablue, le 06-12-2008 à 02:47:19 :

Commentaire sans titre

Bonjour,

 

Je découvre ton blog avec un grand plaisir, merci d'être de ces êtres qui prônent l'amour et le respect, merci de partager tes expériences car c'est en échangeant qu'on évolue tous les uns les autres. Longtemps, je me suis posée étant professionnelle du secteur la question de savoir pourquoi les personnes handicapées avaient choisi ce type d'incarnation. Hônnetement, je pense que pour certaines elles ont choisi de s'incarner de la sorte afin de permettre à leurs parents leur entourage de vivre un certain type d'expérience évolutive. Dans ce sens, je crois qu'on peut tout à fait les qualifier de grandes âmes puisqu'elles induisent ces expériences. Mais bon,. en fait, contrairement à toi je ne pense pas qu'il y a ait de hierarchie, chaque âme s'incarne justement sur cette terre.....finalement ne sommes nous pas un seul être cherchant à évoluer à travers de multiples expériences? Personne ne peut être grand  ou petit , chacun est sur la route, chacun est tour à tour maître et élève, mettre une hierarchie là-dedans équivaut à juger les expériences comme des facteurs isolés et non comme une seule expérience aux ramifications multiples, hierarchiser émane de la dualité.

fred.77, le 15-09-2008 à 15:39:45 :

Le karma

Bonsoir Francis,

 

j'interprète différemment la loi du karma. Je pense que nous choisissons notre vie en fonction de ce que l'on souhaite apprendre, et non en fonction précisement de notre évolution. Ce n'est pas parce que nous naissons dans un corps handicapé que nous sommes forcément moins évolué qu'un autre "normal". C'est plutôt parce que nous avons choisi cette étape pour apprendre certaines choses que nous nous ne pourrions pas apprendre autrement qu'à travers ce corps handicapé.

Un autre exemple: un enfant qui meurt de faim. Où en est-il de son évolution? Peut-on dire qu'il est pas beaucoup évolué? Non, je pense simplement que l'âme a choisi cette vie-ci pour apprendre une chose précise qui pourrait être la compassion par exemple.

A contrario, je ne pense pas que l'on puisse dire qu'un être beau et intelligent soit plus évolué qu'un handicapé. C'est d'après moi, deux expériences différentes qui ne prétendent pas définir leur niveau d'évolution.

Pour finir, je pense que le karma est une invention des prêtres hindous afin d'asseoir leur domination sur les autres tout comme l'ont fait les prêtres catholiques quand ils disaient qu'un handicapé ou un enfant non baptisé n'irait pas au paradis.

 

Voilà ce que j'en pense! lol ;)

 

@+

fred

| Contact author |