Les "médiums".

8/7/2008

                                                                                                                                                              
La médiumnité n'est pas un "don" ou une "faculté", pour moi c'est une anomalie.

C'est un être qui a une "fissure" ou un "trou" dans son corps éthérique (ou énergétique). Ce dernier sépare le corps physique (ou matériel) du corps astral (ou émotionnel). Le corps physique étant le véhicule du plan du même nom (ou 3 ème dimension), monde ou le temps et l'espace existe et le corps astral étant le véhicule de ce même monde mais hors du temps et de l'espace (4 ème dimension), cette "anomalie" crée un passage entre ces deux dimensions.
Les personnes qui souffrent de cette dernière et qui reçoivent donc des images, des scènes, des sons etc. sont appelées médiums ou voyants. En général leur étape spirituelle se situe au niveau de leur 3 ème et 4 ème chakra, les plans, émotionnel et mental inférieur, appelé aussi : monde phénoménal. On domine un plan uniquement lorsque l'on se situe sur le plan au dessus.
Ne pas confondre un voyant et un clairvoyant, Quelqu'un qui entend, souvent sans le vouloir, des voix ou des sons n'est pas obligatoirement un clairaudient.
Un clairvoyant a élevé , à travers ses différentes incarnations, sa conscience au niveau du 7 ème chakra ; ce qui lui permet de dominer et d'utiliser les possibilités ( je n'utilise jamais les mots don ou faculté cela irait à l'encontre de ma négation de la chance et son contraire) de son 6 ème chakra ( en français : plexus)
Un clairaudient a élevé sa conscience au niveau du 6 ème chakras, il domine et utilise donc son 5 ème plexus.

Je connais bien ce domaine car il m'est souvent arrivé d'aider des "médiums" faisant profession ou pas de leur anomalie. Pour les professionnels honnêtes (je sais cela va faire sourire certains adeptes de ces forums) avant d'intervenir en "cicatrisant" leur blessure invisible à la vision classique, je suis obligé de les prévenir qu'elles perdront leur possibilité de voyance.

Lorsque j'ai eu besoin de communiquer avec les plans invisibles j'ai toujours utilisé les personnes à aider en leur développant le temps de l'intervention la possibilité "d'écriture automatique" ou même d'incorporation ce qui permettait l'utilisation de leurs cordes vocales, donc une communication plus rapide et plus directe.

On ne peut pas être efficace si on téléphone et si l'on est en même temps le téléphone.
A l'heure actuelle j'utilise très rarement un canal, seule exception : La communication avec un être cher, mort accidentellement ou brutalement. Dans le cas ou la personne incarnée ne remonte pas la pente et bien sur est mise comme par hasard sur mon chemin. Cette dernière devient, avec son accord, mon canal. Dans cette situation pour aider celle de ce monde, j'incite avec tout mon cœur, mon expérience, ma Connaissance et l'aide de mes Amis invisibles, l'âme désincarnée à se diriger (si elle le veut bien) vers la Lumière où l'attend un Gardien du plan.

Francis. 

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |