La balade de Robert.

8/7/2008

                                                                                                                                                              
Robert, mon meilleur Ami, me demanda début 92 de tenter une expérience avec lui, car il trouvait mes histoires plutôt surprenantes.

Je lui proposais d'improviser, car je ne savais vraiment pas quoi entreprendre pour lui faire vivre un phénomène particulier.

Nous nous mîmes côte à côte, assis sur le canapé de son salon, et je tentais de lui apprendre la méditation. Deux minutes à peine écoulées, je vis ses paupières fermées battre très vite et il ne répondit plus à mes questions.
Ayant déjà provoqué cet état sur d'autres personnes, je décidais de laisser faire et d'attendre son "retour".

Dix minutes après, il ouvrit les yeux et me regarda avec un air ahuri.

Voici le récit de son "voyage" ;

"Dès que tu m'as demandé de fermer les yeux et de respirer lentement et profondément, je suis sorti doucement par mon oeil droit, j'ai franchi la fenêtre et tout en restant complètement lucide, je me suis mis à survoler Aubagne (ville du domicile de Robert).
C'était fabuleux, je voyais tous les détails comme d'un avion. Puis, pour voir si je maîtrisé mon déplacement, je pris la décision d'aller survoler le club de tennis où devait jouer Joss (son épouse) cet après-midi.
Le déplacement fut instantané et très rapide, je vis d'en haut toutes les structures de notre club (14 courts de tennis).
Alors je me suis dit "Robert, tu es en train, sous l'impulsion de Francis, de tout inventer et de tout réaliser à partir de ton imagination". Pour vérifier, j'ai alors souhaité voir Joss. Je suis descendu plus bas, juste au-dessus du club house et à ma grande surprise, je vis ma femme sortir avec une amie prénommée Nadine et se diriger vers les courts.
Pour vérifier que j'étais bien en train de tout inventer, je décidais de les faire jouer sur le court le plus proche, le n° 5. Elles passèrent à coté et se dirigèrent vers un terrain beaucoup plus éloigné, le court n° 12.
La partie commencée, je revins sur mon canapé aux cotés de Francis".

Robert après m'avoir raconté son déplacement, me posa la question de savoir si ce qu'il avait vu était bien la réalité. Etant, à cette époque, encore inexpérimenté, je ne sus pas quoi lui répondre.
Nous fûmes interrompu par l'arrivée de Joss et les premières questions que Robert lui posa furent "Tu as joué avec qui et sur quel court ?". D'abord étonné, car Robert n'étant pas d'une nature jalouse, elle lui répondit "Avec Nadine, sur le 12, pourquoi ?".
Je vis mon pote pâlir au point d'être obligé de s'asseoir.

Il me dit "Te connaissant depuis longtemps, je me doutais bien que tu ne nous racontais pas de salades avec toutes tes expériences, mais alors là.....".

Ce qui est intéressant, avec cette anecdote, c'est de constater, en recoupant les faits et les horaires, qu'il y avait un décalage de, environ une heure trente, entre la balade de Robert et la réalité. Donc il était, malgré cette petite différence, dans le passé.

Francis

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

odhania, le 17-03-2011 à 09:20:12 :

sortie du corps

Bonjour Francis, merci vraiment de m'avoir répondu. J'ai trouvé votre réponse "par hasard"..!! 

je viens de lire votre récit sur Robert votre ami..j'aimerais bien, être guidée par vous au cours d'une méditation comme vous l'avez fait avec votre ami..est-ce possible?? le faites-vous avec des personnes que vous ne connaissez pas???  Belle journée à vous avec notre soleil revenu

| Contact author |