Lettre aux futurs parents.

7/7/2008

                                                                                                                                                              
En 1993, nous avons Sylvie et moi-même "travaillé" en écriture automatique, Sylvie était alors enceinte de 2 mois environ.
Nous avons eu en communication une entité se prénommant "Uria" et qui se présenta comme étant le futur enfant à naître de Sylvie et Léon son époux.
Commença alors à partir de ce jour un dialogue des plus instructif qui dura environ 7 mois à raison d'une communication par semaine.
Je pus lui poser de multiples questions, pour enrichir ma connaissance, sur tous les sujets concernant sa vie précédente, les plans invisibles, la réincarnation, les différentes entités, les guides, les Etres de Lumière, les Maîtres de sagesse etc. Il y répondit toujours avec beaucoup de patience, d'humour et d'Amour. Au fur et à mesure que nous nous rapprochions de sa future naissance, je constatais qu'il avait moins de facilité à y répondre et que sa sérénité du début commençait à laisser la place à une certaine inquiétude qui se transforma, sur les deux dernières semaines, en un véritable stress. Uria m'expliqua que sa mémoire s'estompée progressivement, qu'elle disparaîtrait complètement à sa naissance et que l'inquiétude d'un retour dans le plan matériel le gagnait peu à peu. Au dernier contact qui eu lieu deux semaines avant sa nouvelle incarnation, je dus même pour le rassurer lui enseigner ce que j'avais appris à travers mes diverses expériences spirituelles.
Pour les futurs parents, voici la leçon que j'ai retenue de l'enseignement d'Uria et de cette formidable expérience.
La future entité qui habitera le corps que vous avez conçu, vous rend visite régulièrement et de façon plus rapproché au fur et à mesure de l'évolution de la grossesse de sa future mère. Ceci, je cite Uria, « pour mieux vous connaître et vous apprécier ». D'ailleurs, un jour, une dispute entre Sylvie et Léon l'a fortement contrarié. N'hésitez donc pas à appeler et à parler à haute voix a votre futur rejeton qui n'occupe pas encore son enveloppe physique, de lui manifester déjà votre Amour et essayez d'être toujours en harmonie pour lui éviter la peur d'avoir fait un mauvais choix. Un stress trop grand pourrait avoir une influence néfaste sur son mental et donc sur son physique. Cela pourrait même le dissuader d'incorporer, a l'accouchement, le corps prévu, il en résulterait un bébé mort né ou pire un bébé handicapé.
Pour nous, occidentaux, la mort est triste et une naissance est un événement heureux, souvenez vous de ceci, celui qui part va, à sa vitesse en fonction de son acquis spirituel, vers le plan de Lumière et celui qui revient se réincorpore dans le plan de l'épreuve (qui est l'enfer de la mythologie chrétienne), avec bien sûr son bagage spirituel. Souvent ceux qui nous quittent le font avec un dernier sourire et ceux qui arrivent poussent un grand cri suivit de pleurs.
Ce qui me fait dire que nous ne sommes pas égaux à la naissance, ce serait la une "injustice Divine", hors il n'est pas concevable de placer ces deux mots ensemble. Nous sommes seulement égaux devant les lois humaines, je sais il y a encore beaucoup de distances entre la théorie est l'application de ces dernières.

Conclusion :

Sylvie et Léon sont heureux de vous faire part, le 3 mars 1994, de la « renaissance » d'Uria qui est une très jolie petite fille de 3,7 kg qui se prénomme maintenant Brittany.

Francis.

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

Alex, le 08-12-2011 à 07:11:19 :

réincarnation

Merci d'avoir répondu si vite,

Pour que cette hypothèse soit réfléchie par d'autre il faudrait qu'il soit éveiller aussi, plus il y aura du monde qui  s' éveille et qui vit des trucs comme vous et plus ça sera interressant.

Salutation.

Alexandre

 astral, le 07-12-2011 à 22:59:35 :

Réponse à Alex

Salut Alex.

Hypothèse intéressante....mais comment la vérifier ?

Prendre conscience que la fin définitive n'existe pas vraiment, est déjà une croyance qui ne peut qu'amener un grand nombre d'autres questions existentielles....c'est aussi cela l'éveil.

Avec toi, Francis.

alex, le 07-12-2011 à 22:39:12 :

réincarnation

Bonjour,

Je m'appelle Alexandre j'aime beaucoup votre blog, et je lis aussi celui de christophe Allain.

Je trouve très interessant cette petite histoire, et je pensais à un truc depuis quelques temps, et si la vie c'était une série de réincarnations pour tous. Dés qu'on meurt on choisit où on va, et à chaque fois qu'on se réincarne le  cerveau du bébé ne nous permet plus de réfléchir comme il faut, puisqu'il n'est pas développé, ainsi on dépend de la formation du corps dans lequel on est. voilà je vous donne juste une idée qui me trote dans la tête et qui serait surement réfuté par beaucoup. Mais le monde n'est il pas consruit sur des hypothèses de l'évolution, ou d'un dieu, ou du "big bang" car l'homme veut rationaliser.

ps: je suis né la même année que cette fille mais en avril.

Merci à tous,

 mes salutations distinguées.

Alexandre.

Marie-Ange, le 01-10-2010 à 00:49:55 :

hum...

scientifiquement, la personnalité et l'équilibre mental d'un être vivant se conçoit pendant les 3 premiers jours de sa conception. après c'est trop tard pour en changer.

il arrive aussi qu'on naisse sans pleurs, sans cris et sans bruit.
quand je suis née  j'avais le sifflet trop court et je pouvais pas ouvrir la bouche. était ce pour m'empêcher de parler (je suis introvertie de toute façon) ou était ce le faite que je sois née trop tôt donc sans les finitions adéquates ?

en plus d'être illuminée je suis pas finis, tu parles d'un karma !

 astral, le 20-05-2010 à 10:23:13 :

Réponse à Abyss.

Vaste sujet que je ne peux développer ici, ce n'est pas un forum. Nous sommes des êtres multidimensionnels, nous fonctionnons comme des poupées russes, avec plusieurs corps, donc plusieurs niveaux de mémoire. La mémoire de surface se renouvelle à chaque incarnation, mais nous gardons tout au fond de nous la mémoire de notre pèlerinage dans cette dimension (subconscient et supra- conscient) et en fonction de notre comportement et désir de progresser spirituellement (rien à voir avec les religions) cette dernière remonte en surface, même à notre insu sans que nous en soyons vraiment conscient....nous gardons notre libre arbitre : grandir ou pas. Si on se souvenait de tout notre passé antérieur, ce plan n'aurait aucune raison d'être, car nous serions conscient de l'intérêt de nous élever pour nous libérer de ce système parfait d'évolution, ceci sans effort de bon comportements dans l'incarnation présente.

Un exemple : Tu me poses cette question dans cette incarnation, tu ne me l'aurais pas posée dans la précédente et tu n'auras plus besoin de me la poser dans la suivante.

Je te conseille de lire de bons ouvrages qui abordent uniquement ce vaste et passionnant sujet du sens de notre vie...de la VIE.

Francis.

Abyss, le 19-05-2010 à 23:41:40 :

Question sur la réincarnation.

Bonsoir astral,

Déjà, je te félicite pour ton blog que je trouve très intéressant ^^.

bref une question me trotte dans la tête depuis que j'ai vu cet article:

Quand on se réincarne( une nouvelle naissance de nous), je ne comprends pas pourquoi nous perdons les souvenirs , la" mémoire "en gros de nos vies antérieurs ( apparemment, on peut "visualiser" cette mémoire dans les annales akashiques ou par la méthode que tu as proposé à cette femme dans cet article). Pourquoi cette perte de la mémoire?

J'ai lu d'autres articles dans ce blog ou certaines personnes disaient que c'est car nous voulons vivre d'une autre façon, de voir la vie sous une autre forme. bref, si cela est exact, cela voudrait-il dire que cette perte serait "normal", justement pour vivre d'une toute autre façon, sans les souvenirs de nos vies antérieurs?

Car si je pars de ce principe là, à chaque réincarnation, nous pouvons être différent( je parle de la façon de penser, façon d'être, son caractère, etc..). En plus, si on nous inculque des valeurs morales qui sont très différentes de celle de notre vie antérieurs, ça revient à dire que ce que l'on a vécu précédemment, n'a servie à rien, vu que l'on peut changer du tout au tout (caractère, ses valeurs dans la vie, etc..).

Donc perso, je trouve que ce n' est pas très nette tout ça =/

Amicalement, Abyss

bric, le 15-08-2009 à 00:29:23 :

avortement

merci , pour la réponse!

 astral, le 13-08-2009 à 23:39:07 :

Avortement : Réponse.

J'ai appris, à travers, les enseignements que j'ai reçus, que l'entité investissait vraiment son futur véhicule (corps) de ce plan au moment de la naissance. Par contre elle rend, comme cet article l'explique bien, visite régulièrement à ses futurs parents.

Est-elle au courant que cette grossesse va être abrégée ? Y a-t-il une "candidature" quand même ?.........Je n'en sais rien. Une femme aurait posé ces bonnes questions, j'avoue que moi...

Francis


bric, le 13-08-2009 à 23:16:26 :

avortement

Bonsoir, ma question est peut être un peu déplacé, mais si j'ai bien compris lorsqu'il y'a avortement l'esprit du futur née n'est donc pas encore dans le corps de l'embryon? sachant dés le départ que la futur mère ne garderai pas l'enfant, aucune entité "n'aura posé  sa candidature" pour le futur bébé? 

Cyn, le 21-08-2008 à 11:01:51 :

Réflexion

Francis,

Mes parents sont divorcés et un manque d'affection durant mon enfance m'oblige à être suivie psychologiquement. Tu dis ici que l'être de lumière choisit ses parents. La vision de ma vie a soudain changé. J'aurais donc choisi de devenir leur enfant. Cela veut donc dire que c'est moi qui doit leur apporter de l'amour. Je n'ai pas reçu l'amour dont j'avais besoin, parce qu'ils ne savaient pas le donner. Je sais maintenant que je suis venue pour leur apprendre l'Amour. Au boulot maintenant !

Biz

Cyn

Cyn, le 14-08-2008 à 19:57:42 :

grossesse

Merci Francis, voici la réponse à mes questions pour mon amie Nath.
Je vais la voir dans 15 jours et j'essairai de discuter avec son nouveau futur bébé.
Biz
Cyn

| Contact author |