Le somnambulisme

7/7/2008




                                                                                                                                                              
Un ou une d'entre vous aborde, dans un post, le somnambulisme. Comme je le raconte dans l'anecdote de "Ma première sortie", lorsque cette nuit de Noël 91, je me suis réveillé debout dans ma salle de bain, j'ai d'abord cru que j'étais devenu somnambule.......

A partir de cette expérience, je me suis posé la question suivante : Le somnambule ne serait-il pas un individu qui au lieu de sortir pendant son sommeil profond, de son corps physique et d'aller balader dans ce plan ou d'autres plus subtils, n'arrive pas, pour une raison que j'ignore, à se séparer de son véhicule matériel, l'entrainant ainsi avec lui.

Cette hypothèse expliquerait bien des choses toujours sans réponse à l'heure actuelle et surtout cette question : comment font les somnambules pour circuler de façon aussi précise tout en ayant les yeux (physiques) fermés ?

Revenons à cette première sortie que j'ai faite dans ce plan donc dans mon corps éthérique (énergétique). Je voyais dans le noir car tous les objets étaient "éclairés" par le léger halo lumineux qu'ils dégageaient et surtout même si je n'avais pas encore compris que je n'étais plus dans mon corps physique : je voyais dans l'obscurité.

Donc le somnambulisme est peut être une « anomalie » d'une sortie "éthérique" qui ne se déroule pas normalement. C'est un individu qui n'arrive pas à se promener dans ce plan sans s'être au préalable séparé de son corps physique et qui perçoit tout avec ses yeux (sa vision) éthériques.

Votre avis ?

Francis

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

gouttdo, le 17-11-2010 à 20:58:34 :

Le somnambulisme

Bonjour,

J'ai beaucoup été somnambule pendant mon enfance (aux environs des 7 ans).
Des fois je me "voyais faire", des fois je n'en avais aucun souvenir.
Je précise que j'avais les yeux grands ouverts et que j'étais comme un automate.
Ce sont mes parents qui plusieurs fois se sont réveillés en entendant le bruit des clés dans la porte. Ils me demandaient ce que je faisais, je leur répondais que je voulais partir. Ils me disaient d'aller me recoucher et j'obéissais.
Parfois il m'arrivait de me lever pour allumer tous les éclairages et je retournais me coucher. Parfois je me réveillais en constatant que j'étais debout devant ma fenêtre.
Une soir alors que mes parents n'étaient pas encore endormis, je suis allée dans leur chambre et je me suis mise plantée devant eux au bout de leur lit en les fixant sans rien dire. Ils m'ont demandé ce que je faisais là, je leur ai répondu "je ne sais pas" et je suis retournée me coucher.

A cette époque j'avais du mal à croire que mes parents étaient mes parents... Je ne me sentais pas de cette famille. Ceci explique peut-être cela.

Voili pour les p'tites histoires.

Merci pour ce blog que je trouve bien sympathique.

Marie-Ange, le 01-10-2010 à 00:38:05 :

hum...

je rentre chez moi toutes les nuits...

peut être que le côté chimique qui a été abordé est une des raisons de ce dysfonctionnement, en tout cas le somnambulisme vu comme ça me parait très plausible

chicajoh, le 30-03-2009 à 05:35:36 :

le somnamnulisme

Quand nous dormons nous sécrétons une hormone donc je ne sais plus le nom, qui paralyse notre corps durant le sommeil profond (justement pour éviter qu'on se lève la nuit), elle s'estompe au fur et à mesure que le sommeil s'allège.
Ce qui rend les sorties éthériques possibles, c'est que le corps est paralysé et ne peux pas se lever.
Les somnambules ne sécrètent pas ou peu cette hormone le corps éthérique ne peux pas sortir complètement, et donc le dormeur se lève guidé par la vision de son corps éthérique.
Souvent, le somnambule a les bras levé ou plus généralement un bras levé comme si quelqu'un le tenait par la main.
Le réveiller peux créer un état de choc permanent il est conseillé de raccompagner le dormeur dans son lit sans le réveiller.

Bratja, le 21-11-2008 à 20:55:05 :

Commentaire sans titre

le mieux serait d'interroger des personnes ayant déjà eu des crises de somnanbulisme. le problème est qu'elles n'oseront peut être pas dire qu'elles "voyaient dans l'obscurité", de peur de passer pour des folles, même en se disant qu'elles étaient somnanbules.

est-il vrai qu'il est dangeureusement de réveiller un somnanbule? si oui, cela aurait-il un rapport avec ta théorie?

Cyn, le 15-08-2008 à 14:38:46 :

SORTIES ETHERIQUES

Cela signifie t-il dire que nous avons tous fait l'expérience d'au moins une sortie éthérique ?
Il m'arrive de discuter avec mon fils des "esprits". Il est très curieux et j'essaie de répondre le + simplement possible à ses questions. Les enfants ont-ils conscience qu'il existe différents plans ?
Merci Biz Cyn

 astral, le 14-08-2008 à 23:40:53 :

Commentaire sans titre

Certains enfants seraient capables de sorties éthériques ?

Il n'y a pas d'âge pour sortir avec ses corps subtils.

Peut-on ne plus avoir de souvenir de ces sorties ?

C'est ce qui se passe dans la majorité des cas.

Francis

Cyn, le 14-08-2008 à 19:50:53 :

SOMNAMBULISME

Très intéressante réflexion.
Certains enfants seraient capables de sorties éthériques ?
Peut-on ne plus avoir de souvenir de ces sorties ?
A bientôt
Biz
Cyn

| Contact author |