Le grand pardon de Fabienne.

7/7/2008

                                                                                                                                                              
Ma première régression.

Fabienne, une de mes clientes, mariée, depuis sept ans, avec Marc médecin généraliste, me fit part de ses difficultés à avoir un second enfant. Elle me confia aussi que Philippe leur posait de gros problèmes d'hyper activité. Elle m'expliqua que tous les examens que le couple fit ne diagnostiquèrent rien d'anormal qui pouvait l'empêcher d'être mère une seconde fois.
Etant très "branchée" spiritualité, nous échangions depuis quelques mois sur cette recherche commune. Nous décidâmes ensemble de tenter une régression dans les vies antérieures de Fabienne.
J'avoue que, n'ayant jamais pratiqué ce genre d'exercice, je n'était pas très convaincu, en premier d'être à la hauteur de cette nouvelle expérience spirituelle et en second d'un résultat sur le problème de ce couple et même d'arriver seulement à la faire voyager dans son passé.

Nous nous sommes assis face à face, j'ai posé mes mains à plat sur les genoux de Fabienne et j'ai commencé par lui demander de fermer les yeux, de respirer lentement, profondément et sans forcer. J'ai adopté instinctivement un ton rassurant et monocorde et presque instantanément Fabienne battit très rapidement des paupières. J'ai alors demandé à son être intérieur de la ramener dans la vie où se serait passé un éventuel drame qui aurait pu laissé une "tâche" au plus profond de son âme (je n'avais pas encore de Connaissance ni de vocabulaire précis à cette époque).

Nous (Marc et mon épouse étant présents) la vîmes alors commencer à revivre apparemment un épisode de son passé lointain. Tout en gardant le contact physique avec elle, je commençais alors à lui poser des questions sur ce qu'elle voyait. En voici le récit simplifié :

"Je suis une jeune femme avec un bébé dans les bras, je circule dans un petit village fait de petites maison en toit de chaume".... elle nous donna tranquillement de nombreux détails sur ce qu'elle voyait et tout à coup le ton changea pour faire place à une grande frayeur et un début de panique."Des guerriers à cheval arrivent, ils incendient les maisons, ils volent, ils tuent, ils violent les femmes"....des larmes jaillir sur le visage de Fabienne." L'un d'entre eux veut me violer et il me menace de tuer mon enfant si je ne lui cède pas".....j'avoue que je me suis posé la question de savoir s'il fallait continuer cette séance, compte tenu de mon inexpérience, une voix au centre de ma tête m'encouragea à continuer. Octavie et Marc étaient sans voix devant cette scène invisible et pourtant devenue si concrète par les cris et les pleurs de Fabienne, qui après avoir revécu ce viol se calma lentement.
Croyant alors que cet évènement douloureux du passé était terminé, je lui ai demandée de pardonner, elle accepta difficilement tout en continuant à pleurer.
J'enlevais mes mains posées sur ses genoux et attendis qu'elle revienne doucement avec nous dans cette dimension...........soudain, elle se mit à hurler "Il vient de tuer mon bébé, il avait promis !".... Je repris aussitôt le contact avec elle, je l'apaisais de mon mieux et je lui demandais, sans trop y croire, de pardonner à nouveau, alors sa réponse fut ce cri "Ce que je ne peux plus lui pardonner, c'est qu'il n'a pas accepter de me tuer après avoir tuer mon enfant !"......Là je fus complètement dépassé et bouleversé car l'émotion de cette femme du passé devenait mienne......En pensée je réclamais alors l'aide de mon Ami de Lumière, le gardien du plan qui m'instruisait (en répondant à mes question, ceci depuis quelques mois) et toujours au centre de ma tête j'entendis une voix douce et calme me dire "Ce premier enfant qu'elle a eu, est ce bébé qu'elle a perdu, il faut qu'elle pardonne pour lui, pour son équilibre et pour celui de l'enfant à venir, dis le lui, parle avec ton cœur, tout va bien se passer, nous sommes avec toi, avec vous, nous vous aimons".
N'y croyant plus vraiment et étant même gêné, devant Marc, de lui demander encore un nouveau pardon, je me suis penché à son oreille et je lui ai dit ceci "Si tu ne veux plus le faire pour toi, fais le pour Philippe"....aussitôt elle se calma et tout doucement elle murmura "Je lui pardonne du fond du cœur"...
Elle rouvrit les yeux doucement et un sourire inonda son visage trempé de larmes.

Francis

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

gayatri, le 29-11-2010 à 01:48:28 :

regression

merci Francis de nous livrer ces belles histoires émouvantes,depuis que je vous écoute avec christophe et que je lis votre blog inlassablement, c'est comme si tous les verrous s'en allaient un à un, la route est si longue sur le chemin de l'éveil,........ merci du fond du coeur d'être là , merci de ce blog et de cette bouleversante histoire

Figue blanche, le 02-01-2010 à 10:00:16 :

/

Merci beaucoup pour toutes ces experiences que tu partages, c'est ce dont j'ai besoin en ce moment.

 astral, le 25-12-2009 à 02:59:50 :

Réponse à Jean?

Une de mes expériences les plus éprouvante et émouvante...j'en garde un grand souvenirs.

Merci d'avoir laissé un commentaire.

@+++, Francis.

Jean?, le 24-12-2009 à 18:50:44 :

l'histoire de Fabienne

Quelle belle histoire, au-delà de la souffrance vécue et partagée !

Jean?

UnpeudeLune, le 25-05-2009 à 05:46:39 :

...

Et là, j'en ai des frissons.
Trop d'émotions de suite m'obligent à cesser momentanément
ces passionnantes et vibrantes lectures.
Merci infiniment Francis.
Bises

| Contact author |