Vers la Lumière.

7/7/2008


Lumière
                                                                                                                                                             
J'ai été très souvent, ces 19 dernières années, amené à aider des personnes ayant perdu un proche.
J'ai constaté qu'elles avaient beaucoup de mal à se remettre de ce deuil, lorsque le disparu trainait dans leur environnement immédiat, c'est à dire à l'état de "fantôme".
Toutes les nuits, pendant ce fameux quart d'heure de sommeil profond, nous sortons de notre corps et nous montons nous recharger dans les plans de Lumière, nous y rencontrons nos guides et les personnes aimées et disparues qui ont elles-mêmes atteintes ce niveau.
Les scientifiques ont prouvés que si on privait, en le réveillant, de ce fameux quart d'heure, le patient devenait complètement déséquilibré et pouvait aller à la folie, même si il avait plusieurs heures de sommeil normal.
Hors lorsque qu'un être cher passé de l'autre coté, n'était pas d'un niveau spirituel avancé, il reste attaché à sa famille, ses amis et même si il était matérialiste, à ses biens. Surtout dans le cas de mort prématurée et violente (donc non prévue et non préparée).
La personne incarnée est accaparée, lorsqu'elle sort de son corps, par cet être qui par affection la sollicite et donc l'empêche de monter récupérer l'énergie cosmique nécessaire à un bon équilibre physique et psychique.
A partir de ces constatations et de l'enseignement reçu par mes Maîtres invisibles, j'ai compris que pour aider une personne en deuil qui n'arrivait pas à reprendre le dessus, il fallait aider celle qui restait dans l'ombre.
Une de mes possibilités est justement d'ouvrir, le temps d'une seule communication le canal de la personne à assister.
Le contact établit par la main ou la voix de cette dernière, je les laisse un bon moment dialoguer, tout en intervenant si besoin est.
Ensuite, le moment venu, j'aide en l'instruisant d'abords, l'âme errante à monter vers la Lumière. Ce n'est pas toujours facile, mais j'ai reçu un enseignement de mon Ami le Gardien du plan, qui je pense est le mieux placé pour conseiller un "passeur d'âme", puisque c'est lui qui va accueillir cette entité dans sa Lumière (voir témoignages des NDE).
J'ai fait cela de très nombreuses fois et je n'ai jamais essuyé un seul échec, je pense que ceci vient du fait que je ne cherche jamais qui je dois aider, j'attends simplement que cette personne désemparée soit mise sur mon chemin comme par "hasard".  
Après cette intervention, cette dernière retrouve très vite l'énergie nécessaire pour reprendre une vie plus équilibrée.

C'est bien pour cela que je dis que pour aider une âme incarnée endeuillée, j'aide en premier l'âme désincarnée à monter dans la Lumière. Et c'est ensuite de ce lieu énergétique que la seconde pourra accueillir la première et de là vraiment l'aider par des conseils qui resteront gravés dans son subconscient (ne dit-on pas que la nuit porte conseil). C'est d'ailleurs cet argument, entre autres, que j'explique à l'âme errante pour l'inciter à aller plus haut, car une âme qui stagne auprès d'un être cher ne peut rien pour l'aider dans sa vie courante, surtout (et je l'ai rencontré maintes fois) si elle pense la protéger et devenir en quelque sorte son "ange gardien". Cela peut même aller vers un début de possession qui va perturber, par son influence, la vie de celle qui continue son parcours dans cette dimension. Nous aborderons cet autre problème une autre fois.

J'ai essayé de faire court avec un sujet très important, qui est presque devenu une "spécialité".

Maintenant je vais vraiment dormir.

Francis

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

FrancisB, le 29-05-2012 à 06:31:59 :

Réponse à Izyss

Sa présence, à nos cotés, dans les plans inférieurs invisibles (à l'ensemble), va nous laisser fatigué.....notamment au réveil malgré un bon sommeil. Certains, plus sensibles que d'autres, vont même ressentir cette présence. Cela ne se produira pas si l'être cher disparu (en apparence) était assez élevé spirituellement pour monter de suite à la Lumière..............je dirai même que c'est le contraire qui peut se produire...une forme inhabituelle au réveil.
 
Cordialement, Francis.

Izyss, le 29-05-2012 à 00:20:37 :

Article "Vers la lumière"

Cet article date aussi, mais bon, on ne sait jamais...

Comment savoir si on a du mal à se remettre d'un départ d'une personne proche juste parce que on est triste de son départ, ou bien parce que la personne reste là, dans les parages ?

Azadée, le 02-09-2008 à 17:38:43 :

deuil

Ce n'est pas faux, mais il ne faudrait pas généraliser. Ce n'est pas une Loi générale même si c'est le plus fréquent, ça reste relatif au sujet.

 astral, le 05-08-2008 à 17:11:23 :

"Mon" Gardien.

Bonsoir Cyn

Ce n'est pas mon gardien, c'est un Gardien du plan. Il l'explique très bien à notre premier contact (voir le texte de ce premier dialogue).
Tu es sur la bonne voie Cyn, continue........ton grand cœur est ta plus grande protection, continue.

Francis

Cyn, le 05-08-2008 à 16:52:16 :

Passeur d'âme

Salut Francis, c'est encore Cynthia (Forum Notre expérience). Comment as-tu rencontré ton Gardien ? Pour ma part, j'ai ressenti sa présence plusieurs fois lors de mes périodes de grand désespoir, mais je ne sais pas qui il est. Sans savoir que je devenais passeur d'âme, j'ai tout de suite mis en pratique l'aide du passage vers la lumière. Je crois que j'ai pigé le truc toute seule. Ou bien est-ce mon Gardien qui m'a instruite dans mon sommeil ?
A bientôt.
Biz Cyn

| Contact author |