Le bourreau.

7/7/2008




                                                                                                                                                              
Vers les années 95, une de mes clientes (j'étais représentant en cosmétique), sachant que depuis 1991 j'étais "branché" spiritualité, me confiait qu'elle souffrait de schizophrénie et quelle était sous traitement. Sachant que j'avais obtenu de bons résultats, pour un autre problème, sur une consœur, elle me demanda si je pouvais faire quelque chose pour elle.

Ayant appris avec les « expériences », que les personnes à aider étaient toujours mises, de cette façon par hasard sur mon chemin, je lui proposais de la revoir tranquillement, si possible chez elle. Elle accepta en me précisant qu'il y aurait son mari médecin radiologue.
Donc deux jours plus tard, chez elle, en présence de son époux, elle me raconta ses "problèmes", que je vais vous résumer.
Depuis toujours, dit elle, j'entends une voix qui affirme m'aimer et me protéger, à la limite je m'y suis habitué, je ne sais pas si cela est lié mais régulièrement sur certains évènements, je pique des colères monstrueuses avec gestes brutaux à l'appui.
Son époux qui était resté silencieux pris la parole pour me raconter sa dernière « épopée » :
Nous étions au supermarché et je m'étais éloigné de ma femme, j'entendis des cris et me retournant je la vis chevauchant un homme à terre et elle tentait de l'étrangler. Il fallu que nous nous mettions à plusieurs pour dégager ce pauvre bougre, sa force était devenue surhumaine.
En résumé elle avait eu un petit conflit sans importance, "mais qui m'a rendu folle" me précise t-elle.

"Inspiré", comme toujours dans ces situations, je l'a mis en position d'écriture automatique et je déclenchais cette dernière (une de mes possibilités), le résultat fut très rapide, vint en communication un homme qui après avoir dialogué avec moi, accepta de me raconter calmement une partie de sa vie passée et son rôle dans la vie actuelle de ma cliente.

Je résume car il était très heureux d'avoir enfin une écoute (je le cite) et me raconta longuement son histoire. Bref, au moyen âge il était bourreau, sa fille ou sa femme, je ne me souviens plus très bien, est tombée gravement malade et les médecins annonçaient une fin très rapide. Désespéré il fit venir la guérisseuse du coin, qui était, à cette période ma cliente, cette dernière soigna et veilla jours et nuits la malade, qui guérit de ce mal funeste.
Ne désirant rien en échange, cet homme rude lui promis de la protéger jusque dans l'éternité.

Il me dit, depuis je la suis dans toutes ses incarnations, je refuse de m'élever, j'ai une dette envers elle et je la protègerai toujours.
Mon "travail" fut long et laborieux, j'ai utilisé toutes mes "clefs", l'amour de cette fille ou femme qui l'attendait plus haut, la possibilité de mieux aider ma cliente à partir des plans de Lumière et ceci pendant son sommeil profond, la possibilité de se réincarner plus proche d'elle dans cette vie ou une prochaine, pour vraiment l'aider concrètement, je lui ai fait admettre qu'au lieu de la protéger, en intervenant dans son corps, avec sa force et sa brutalité, il n'avait fait qu'empirer les conflits.
J'y suis arrivé (en bon commercial), il accepta de s'élever vers et dans la Lumière et ceci accompagné jusqu'au seuil surveillé par un Gardien du plan, par ma cliente qui vécut là une expérience exceptionnelle.
Ne sachant que trop comprendre et croire, son époux radiologue n'avait pu retenir quelques larmes.
A partir de ce jour, Anne n'entendit plus rien et redevint la plus douce des femmes. Elle accepta, d'être mon canal pendant environs deux ans, ce qui nous permit d'apporter notre aide dans d'autres cas toujours différents.

Mon interrogation est : combien de schizophrènes enfermés ou pas, sont ils dans ce cas, c'est-à-dire « squattés » et influencés par une âme errante, qui, l'expérience et le temps me le prouvèrent, n'est pas automatiquement mauvaise, mais ignorante donc dans l'erreur ?
Autre interrogation : combien d'exorcismes violents, imbéciles et ridicules, pourrait-on éviter en dialoguant avec connaissance, compassion, écoute et Amour ?

Francis

Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

paradoxe-JPh, le 19-11-2010 à 13:58:33 :

bien vu...

Bien vu pour les exorcismes violents....

mstrmrcs, le 27-09-2010 à 23:32:01 :

Bonjour

Un petit message pour te dire  que je trouve la lecture de ton blog très enrichissante et que j'apprécie tout particulièrement les pensée (pour ne pas dire théories :)) que tu développes autour de la réalité du somnambulisme et de la schizophrénie.

Merci de partager ta connaissance.

| Contact author |