Après.

18/11/2011

                                                                                                                                                             
Je crois maintenant, sans aucun doute, à la suite de la vie. Je n'ai donc plus peur de la mort. J'ai eu assez de preuves, depuis 20 ans, à travers mes expériences de décorporation dans divers plans, que nous habitons, entre autres, un corps matériel (physique), mais que nous ne sommes pas réellement ce corps ni ceux qui suivent d’ailleurs. Mes « instructeurs discrets » utilisent le mot « véhicules », car ces derniers nous permettent de nous déplacer dans différentes dimensions.

J’oserai dire : ne confondons pas la voiture avec son chauffeur.

Ce n'est donc plus la mort que je redoute, mais la façon de mourir. Mon plus grand souhait est de quitter cette dimension en bonne santé (humour) ou très rapidement sans souffrir d'une longue, pénible et douloureuse maladie.....mais ceci fera partie d'une autre réflexion.

Ensuite ce qui me provoquait de la peine, avant mon éveil, c'était l'idée de ne plus revoir les miens. Maintenant je sais que je pourrai les voir et même les aider par mes conseils d'être de Lumière retrouvé, en les faisant, entre autres, venir à moi pendant leur sommeil profond *.

Me restait, comme peine, l'idée de la leur. Comment, d'où je serai, pourrai-je supporter leurs pleurs, la tristesse provoquée par mon absence ? C'est justement ces « rencontres » qui nous permettent d'aider les plus tristes, les plus fragiles, à surmonter leur douleur.

Ce raisonnement ne tenait pas compte que débarrassé de ma prison de chair, je retrouverai, en atteignant la Lumière, ma lucidité, ma re-Connaissance du système de l'évolution à travers nos différentes incarnations, donc je ne serai plus dominé par une sensibilité bien humaine qui aura disparu avec mes autres corps (émotionnel et mental). Cela ne me rendra pas insensible dans le sens « dur » que nous connaissons ici, mais je saurai, encore plus sereinement, que Tout Est Parfait et que ces séparations ne sont qu'éphémères illusions.

Francis

* Sommeil paradoxal. Ce dernier est une phase courte de notre nuit (environ 20% du temps total de notre sommeil). Mais ce délai est beaucoup plus long dans d'autres dimensions, notamment dans le plan de Lumière. Ce qui nous laisse tout le temps voulu pour apprécier la présence de l'être cher appelé près de nous et de l'aider à retrouver joie, santé et sommeil.





Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

Petiyon, le 06-02-2012 à 10:05:48 :

Des nouvelles ?

 Francis, je me joins à je ne sais plus qui car, en manque de repères, je me suis retournée vers le bon vieux blog de ce monsieur que j'aimais bien, Francis, et, rien de nouveau depuis un moment !!
Bien fait ! me dis-je, tu le savais, à toi de faire tes propres expériences, ne t'as t-on pas donné les clefs ?
Oui mais quand même, me réponds-je, j'étais rassurée en lisant ses mots et puis, on m'a parlé de clefs mais pas de serrures... Ou alors une, mais une sacrée serrure au centre de moi qu'il va me falloir apprivoiser si je veux espérer ouvrir la porte un jour.
Je n'ai su que me répondre, pauvre de moi, j'en ai des blogs à lire, mais ce n'est pas pareil !
Alors comme il faut être pro-actif monsieur Francis, si vous ne vous remettez pas à écrire, j'aimerais un jour vous rencontrer :-) Je ne sais pas encore avec quel but, mais après tout, je n'aime pas trop en fixer.

Je vous souhaite encore plein de belles expériences, qu'elles soient racontables ou pas, spectaculaires ou pas, et puis, j'en souhaite à tout le monde ! ^^

Marion

 astral, le 24-01-2012 à 22:57:53 :

Réponse à sebdeco

C'est vrai...........je ne vis plus d'expériences particulières et comme je ne suis pas un romancier, je n'ai rien à raconter......pour l'instant.

Je ne suis pas pour autant inactif....je réponds à beaucoup de questions qui me sont posées par e-mail, à des personnes qui passent me voir, j'ai ma page "Accepter de s'éveiller" sur facebook.
Je n'ai peut être pas ou plus besoin de vivre de l'extra-ordinaire, du phénoménal....et si cela recommençait, je suis prêt.
Je pense être beaucoup plus actif et efficace en méditation ou même pendant mon sommeil.....je ne garde pas ces interventions dans la mémoire du corps de cette dimension, donc....plus rien à raconter......pour l'instant.

Je me demandais pourquoi personne ne me posait cette question logique....merci sebdeco.

Francis

sebdeco, le 24-01-2012 à 22:21:22 :

en manque de lecture et d'inspiration

bonsoir francis merci pour ce tres beau texte ! mais je trouve qu'il y a de moins en moins d'experience ecrite c'est dommage ! 

| Contact author |