Première "sortie", premières impressions.

21/12/2010


Anne



Ma première réelle sortie du corps à l'état de veille s'est faite cette nuit.

Par contre, j'en ai bavé physiquement 48h avant : vomissements, sensation d'étouffements, évanouissements, moments d'excitation à s'accrocher à tout prix...J'en avais tellement marre que cette nuit, j'ai dit : "ah et puis merde tout le monde, j'aime tous les gens qui sont autour de moi mais si je dois mourir, et bien je meurs..."
Et là j'ai vu une lumière blanche envahir ma vision...une partie de mes douleurs se sont atténuées.
Je me suis allongée de côté, ça a tourné un peu (je me suis dit de toute manière, je ne peux plus vomir vu que ça fait 36h que je n'ai plus rien dans l'estomac !!) et zou je suis sortie. J'ai traversé ma penderie, le mur (sympa j'ai vu toutes les couches : la tapisserie, la colle...) à une vitesse dingue. J'étais suspendue dans l'air mais je n'avais pas cette sensation de voler (comme dans un avion ou en parapente). C'était d'une neutralité sans égal, je n'étais pas mal ni bien...je ne ressentais plus la douleur et ça c'était déjà bien. J'ai regardé le sol (bien qu'on n'ait pas besoin de tourner la tête vu qu'on a une vision comme à la Géode !! mdr) et hop je me suis retrouvée les deux pieds au sol. J'ai marché. J'ai regardé ma main gauche, mes doigts commençaient à s'évaporer vers le haut. Je n'ai pas pris peur, je me suis juste dit : je ne crois pas qu'il faille que je reste comme ça trop longtemps, mon corps est fatigué. Et hop j'étais de retour, comme aspirée par lui...mode essorage, je sentais que je retombais dans mon corps, la même sensation que peut faire un drap quand il se pose, un bref instant d'apesanteur...et là je me suis entendue dire "n'ouvre pas les yeux" mais, sale gosse que je suis, j'ai légèrement ouvert un œil et j'ai vu 2 réalités qui s'entremêlaient et "clignotaient", comme l'effet de thaumatrope, pour ne devenir qu'un, stable.

Sinon je remange et aujourd'hui sera dédié au repos physique parce qu'il en a bien bavé lui !
Très sympa pour une ancienne émétophobe de me faire passer d'abord par la case vomissements !

Marty McFly.

J'ai, depuis plus d'un mois, une correspondance régulière avec Marty (pseudo) qui vit du haut de ses 28 ans des expériences spirituelles intéressantes. Elle m'a autorisé à placer, sur mon blog, cette première sortie dans le plan éthérique. Elle ne l'a pas spécialement recherchée ni provoquée....elle est survenue à la suite d'un affaiblissement naturel de son corps physique (matériel), mais notre apprentie "thanatonaute" était prête à vivre une telle expérience qui fait comprendre que l'on habite un corps, mais que l'on n'est pas vraiment ce corps. Je pense que son parcours dans cette incarnation ne fait que commencer, donc.....affaire à suivre !

Francis



Category : Témoignages de visiteurs et beaux textes. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 06-02-2011 à 11:23:16 :

Réponse à Blueberrie.

On sort tous de notre corps pendant la phase de sommeil profond (15 - 20 mn par nuit), on se déplace alors dans les dimensions correspondantes à notre niveau de conscience atteint à travers nos différentes incarnations.


Francis

Blueberrie, le 06-02-2011 à 10:46:42 :

Un début

Petit aller retour, c'est vrai mais un bon début malgré le corps qui va mal avant.
 Est ce que l'on sort lorsque l'on rêve ? Ou est ce que ce sont le plus souvent des images
cérébrales ? Merci pour la réponse.

 astral, le 22-12-2010 à 06:17:54 :

Commentaire de Jean-Louis.

Sujet : première"sortie" .

Message : Et bien je ne peux m'empêcher  de manifester mon assentiment devant cette expérience, c'est un peu de nous-mêmes qui émerge de cette prise de conscience, elle traverse les frontières poreuses d'une nappe que l'on déroule devant nos sens.
En 2009, moi aussi je suis partis un peu en dehors de mes propres frontières, soigneusement établies dans mon conformisme, moi aussi, sans en avoir fait la demande, une surprise de taille XXXL s'est manifestée, j'ai eu une relation par transmission de pensée, avec quelqu'un  qui n'est plus sur notre territoire, je ne pouvais pas imaginer cette situation, je ne pouvais pas l'accepter dans mon environnement lambda,  j'avais perdu de vue l'immensité de l'horizon.
Mais pourtant cette relation a bien eu lieu, et je pense quelle n'était jamais très éloignée de ma conscience, seulement sa présence discrète, effacée, était devenue imperceptible, comme le souffle de ma respiration.
Alors quand je regarde les commentaires sur ce site, je les interprète comme des feux d'artifice qui jaillissent d'un lieu que l'on connait déjà pour l'avoir  fréquenté, j'imagine un rivage où les vagues de notre innocence viennent s'échouer devant notre regard.

Merci Marty, merci Francis.

Jean-Louis.

-------------------------------------

Merci Jean-louis pour cet émouvant commentaire qui "chatouille" notre âme.

Francis.

 astral, le 21-12-2010 à 18:47:33 :

Première sortie de Marty.

Super !!!
 
Un problème physique peut faire sortir, tout comme les drogues.....mais l'avantage sur ces dernières est la lucidité. Tu as fait une sortie en éthérique, c'est à dire que tu es bien restée dans cette dimension spatio-temporelle. Ton véhicule était ton corps éthérique double du corps matériel (bien que je considère que c'est le contraire) que tu as laissé dans ton lit.
 
La prochaine, en état de super lucidité, sera en astral.......c'est beaucoup plus cool.
 
J'attends donc la suite logique de tes expériences spirituelles....sois la bienvenue parmi les voyageurs "extra corpus".

Francis.

| Contact author |