Maurice !...vous connaissez l'arabe ?

31/5/2010

                                                                                                                                                             
La principale "possibilité" que j'ai développée ou retrouvée, dans les trois mois qui suivirent mon "éveil" (octobre 1991), fut de déclencher, à toute personne désireuse d'en faire l'expérience, l'écriture automatique. Il suffit que je reste à ses côtés pour provoquer ce système de communication, bien particulier, avec l'invisible.
Au début, toutes les entités qui prenaient contact avec moi, via mes "téléphones humains", étaient des âmes errantes plutôt désemparées, affolées et malheureuses.

Une de mes amies, à qui j'ai déclenché cette possibilité et qui a pu communiquer avec sa sœur récemment décédée, me demanda de tenter la même expérience avec Maurice, un de ses collègues de travail désireux de découvrir ce phénomène irrationnel. Ayant moi-même envie de progresser dans ce domaine spécial, tout en faisant plaisir à ces deux apprentis scribes, j'acceptai volontiers.
Maurice s'installa donc à mes côtés avec un bloc de papier et un crayon et suivit à la lettre (bien à propos) mes indications....calme, respiration, concentration etc.. Il resta immobile, le regard fixé sur la pointe du crayon environ cinq minutes et tout à coup sa main commença à écrire rapidement.....de droite à gauche ....en caractères arabes.
Également très surpris, je ne pus m'empêcher de rire en lui disant : "Maurice !... vous connaissez l'arabe ?".
Il était si concentré et subjugué par ce qui lui arrivait, qu'il se contenta seulement de hocher la tête négativement. Il remplit une feuille complète, il posa le stylo, fixa sa prose bien particulière et me regarda avec des yeux tout ronds, attendant une explication que je ne pouvais lui fournir car cette "nouveauté" l'était également pour moi.

Après une courte pause, je le remis au travail... Cette fois-ci, il écrivit de gauche à droite, dans la langue de Molière.
A mi-page, j'eus la surprise de voir des larmes couler sur ses joues. Respectant sa concentration et son émotion, je le laissai à sa communication, qui se termina par une belle signature qu'il réalisa d'une façon très appliquée.
Il essuya ses joues et ses yeux avec un mouchoir en papier que je prépare et laisse toujours à portée de mains pendant ces séances d'écriture automatique. Il me montra alors la signature que je pus déchiffrer sans peine...c'était celle d'un célèbre maire de la ville de Marseille, décédé quelques années plus tôt, ville où eut lieu cette nouvelle expérience.

Il se présenta alors et me révéla qu'il était un adjoint et grand ami de ce dernier qui était quasiment mort dans ses bras.

Quelques jours plus tard, Maurice me téléphona pour me dire qu'il avait tenté de faire traduire le texte en langue arabe, par un vieil employé municipal marocain de la mairie de Marseille et que ce brave homme avait eu beaucoup de mal à le déchiffrer dans le détail, car c'était de l'arabe ancien. Il put quand même dire à Maurice que c'était un homme qui sollicitait mon aide, qu'il était dans le noir, qu'il avait froid et peur.....donc une âme errante.

J'espère qu'elle s'est élevée, car ne pouvant pas comprendre sur place sa demande et n'ayant pas encore beaucoup d'expérience à cette époque, je n'ai pas pu la diriger vers la Lumière.

Francis.



Category : Mes réflexions et expériences spirituelles. | Write a comment | Print

Comments

 astral, le 01-06-2010 à 08:48:24 :

Réponse à Unpeudelune.

L'expérience la plus spectaculaire, dans ce domaine de l'écriture automatique, fut le jour où Sophie, mon canal du moment, écrivit à toute vitesse....à l'envers. Il nous fallut un miroir pour déchiffrer le texte communiqué.
J'ai compris plus tard que ce gag de l'invisible était l'œuvre de Zafaé, cette âme perdue qui réside chez moi.


http://astral.bloguez.com/astral/416071/Zafa-l-39-me-perdue-

Bise, Francis.

Unpeudelune, le 01-06-2010 à 08:29:41 :

Belle expérience encore

Je suis toujours fascinée par ce que tu peux obtenir.
J'espère arriver à ce genre de communications un jour !
Belle journée Francis

| Contact author |